Le Royaume-Uni met en œuvre une politique plus accueillante envers les crypto-monnaies « européennes »

Le Royaume-Uni met en œuvre une politique plus accueillante envers les crypto-monnaies « européennes »

Actualités
13 avril 2018 par Antoine

La réglementation régissant les crypto-monnaies au Royaume-Uni entrera en vigueur en 2019. Tandis que d’autres pays adoptent une politique restrictive envers les activités liées aux monnaies virtuelles, l’objectif principal du Royaume-Uni est de polariser une pléthore d’entreprises situées dans les parties continentales de l’Europe.

Le Royaume-Uni réglemente les crypto-monnaies

Après le Brexit, tout le pays, et plus particulièrement Londres, a connu une période difficile avec une incertitude économique et politique.

Sachant que la réglementation de la monnaie numérique conditionne la façon dont les entreprises décident d’investir leurs fonds ou pas, ces sociétés se tournent bien évidemment vers les gouvernements ayant un cadre juridique plus accueillant.

La Financial Conduct Authority (FCA) travaille en collaboration avec le comité de trésorerie du Royaume-Uni pour se pencher sérieusement sur le pour et le contre d’une adoption globale des crypto-monnaies et de la technologie Blockchain.

Jacob Ghanty, un expert en régulation financière a d’ailleurs annoncé :

A un niveau élevé, les autorités britanniques font pression pour développer une stratégie globale sur les crypto-monnaies, car tôt ou tard, l’UE développera sa propre approche, ce qui signifie qu’il faudra des raisons impérieuses pour que les entreprises de crypto-monnaies s’installent au Royaume-Uni.

Un dilemme avéré

Swinbrune comment le Hub Blockchain
Kay Swinburne, femme politique britannique

Il est évident qu’un contrôle total sur le crypto-marché serait difficile à réaliser, voire impossible. D’ailleurs, la fonctionnalité décentralisée de l’industrie fait partie intégrante de sa nature. Certains soutiennent l’idée d’abandonner toute initiative de réglementation, mais les fraudes et les escroqueries pourraient faire rage, les investisseurs étant les premières victimes en plus des entreprises liées aux crypto-monnaies.

Si aucune régulation n’est mise en place, les sociétés de crypto-monnaies auraient davantage de liberté, une condition nécessaire à l’innovation. Kay Swinburne, un membre du parlement européen, a commenté l’idée que Londres puisse devenir un hub global de blockchain en affirmant :

Pour moi, toute cette technologie de comptabilité distribuée, nous devons l’adopter. Le Royaume-Uni post-Brexit : comment la ville de Londres reste-t-elle pertinente ? La ville de Londres reste pertinente en devenant soudainement les partisans des nouvelles technologies et pas seulement en corrigeant les systèmes existants pour le faire fonctionner, après le Brexit.

De nouvelles réglementations seront débattues à travers le monde entier, le Royaume-Uni éclaircira sa position vis-à-vis de l’industrie au cours de l’année.

à lire aussi :  Bittrex et Invest.com créent une coentreprise dans l’UE

Quelle politique devrait adopter le Royaume-Uni face aux crypto-monnaies et à la technologie de la Blockchain ? Faites-le nous savoir dans la section des commentaires ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, avmoyenne 5,00 sur 5)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.