Pour le Port de San Francisco : L’avenir des crypto-monnaies c’est maintenant

Le grand public se sent souvent un peu éloigné des nouvelles avancées technologiques : elles peuvent être à la fois passionnantes et intimidantes. Certaines inventions deviennent tendances presque du jour au lendemain, et pour d’autres, il faut du temps pour s’adapter l’adopter. L’exemple évident de cette difficulté à comprendre les innovations peut être à travers le phénomène des crypto-monnaies et leur augmentation comme moyen d’échange.

D’une manière générale, le plus grand obstacle à l’acceptation totale des crypto-monnaies a été son manque relative d’accessibilité intuitive pour le grand public – le concept peut sembler « geeky » et obscure pour certains. D’autres pensent que la blockchain et les crypto-monnaies sont principalement utilisées pour financer ou blanchir des opérations criminelles (et cela peut être malheureusement vrai) – l’anonymat des blockchains se prête à des utilisations nécessitant de cacher son identitré. Cependant, comme tout outil polyvalent et vraiment puissant, son objectif principal est de soutenir des économies dynamiques et d’apporter des innovations incroyables.

Nous avions déjà parlé des façons dont la blockchain peut s’immiscer dans tous les marchés et peut impacter les sports ou les jeux vidéos. Il n’est pas étonnant que les plus grosse industries s’y intéressent à leur tour.

L’industrie portuaire de San Fracisco et la confiance dans la crypto-monnaie

Pour que les crypto-monnaies deviennent populaires et tendances, elles doivent devenir beaucoup plus stables qu’elles ne l’ont été historiquement. Un autre facteur est la nécessité d’une plus grand sensibilisation du public à la valeur réelle qu’elles offrent aux utilisateurs. Elles doivent également aborder, un jour, l’utilisation parfois douteuse auxquelles certains utilisateurs s’adonnent. Une partie de ces constats devient réalité beaucoup plus vite que l’on aurait prévu. San Francisco, qui abrite certaines des innovations les plus révolutionnaires du monde, pourrait présenter bientôt son projet extraordinaire : Le Port de San Francisco, suivant déjà d’autres ports internationaux et , envisage l’utilisation des crypto-monnaies dans ses systèmes de paiement car il réalise l’immense potentiel technologique. Cette nouvelles page technologique est une idée de l’entrepreneur Marcus Andrade, qui a rencontré la direction du port plus tôt ce mois-ci pour discuter d’une potentielle coopération.

Le port de San Francisco et Oakland

Andrade est le fondateur d’AML Bitcoin, le premièr et jusqu’ici le seul coin qui, en raison de sa conception sans précédent et visionnaire, respecte pleinement les lois sur le blanchiment d’argent, et lois contre le financement du terrorisme, le secret bancaire, le « know your consumer – KYC » (les entreprises doivent connaitre leurs utilisateurs), lois contre les délits financiers aux USA et à l’étranger. AML Bitcoin est supervisé par la fondation NAC (National Aten Coin) LLC, une société fondée par Marcus Andrade en 2014 pour développer un protocole basé sur Bitcoin qui vérifie l’identité  et qui est capable d’éviter les opérations de blanchiment d’argent, liées au terrorisme et vols. La mission de la fondation NAC est de

Renforcer le secteur en faisant progresser les connaissances sur l’utilisation des monnaies numériques réglementées et la technologie liée à une blockchain au Etats-Unis et dans le monde […] et pour faciliter et contribuer au développement économique grâce aux expériences positives et aux opportunités générées grâce au commerce en ligne.

AML Coin

La Fondation NAC s’efforce de créer un environnement qui inspire confiance, crédibilité et confiance aux organisations, aux institutions financières, aux particuliers, aux partenaires et aux intervenants afin d’être reconnu comme la Monnaie Numérique prééminente dans le monde.san francisco

Après seulement deux ans d’opérations, grâce à ses efforts déterminés, la société a atteint le statut de Membre du Service Platinum de l’American Bank Association.

Les implémentations technologiques d’AML

Marcus négocie actuellement avec l’administration portuaire sur les différentes façons dont le port pourrait utiliser la crypto-monnnaie comme moyen de paiement, et comment exclure les potentiels abus et les criminels parfois présents dans cette industrie. Ce qu’il propose, c’est un système dans lequel AML signifie « anti-blanchiment d’argent » (Anti-Money Loundering, en anglais) et qui repose sur les normes suivies par l’industrie bancaire américaine, fixées dans Le Patriot Act et conçu pour empêcher les terroristes et autres criminels d’abuser du système financier mondial pour financer leurs opérations.

« Les crypto-monnaies ont incroyable potentiel économique et social qui était insondable il y a seulement 15 ans », explique Andrade.

Avec Internet offrant des opportunités sans fin aux endroits les plus reculés de la planète, les crypto-monnaies donnent à tous la possibilité de profiter de l’économie mondiale. Les crypto-monnaies compatibles AML peuvent entrer dans le commerce traditionnel et fonctionner directement avec les options de paiement existantes, faisant du marché mondial un environnement plus sûr et sécurisé « 

Le lancement public de AML Bitcoin aura lieu le 1er octobre 2017 (Suivez sur Twitter). En raison de ses caractéristiques inégalées, la monnaie a attiré l’attention significative du gouvernement qui considère cette crypto-monnaie comme très différente des autres monnaies numériques actuellement disponibles. Compte tenu de la façon dont la nouvelle méthode de paiement révolutionne la technologie des crypto-monnaies, il semble probable que le Département Américain de la Sécurité Intérieure (DHS : Department of Homeland Security) pourrait être intéressé à examiner son utilisation dans ses propres opérations.

Le commissaire du port, Leslie Katz, une avocate bien connue de San Francisco, a récemment déclaré:

San Francisco est une ville très axée sur la technologie, avant-gardiste, et en tant qu’administration portuaire, nous sommes désireux de trouver de nouvelles possibilités d’appliquer efficacement les technologies de pointe. Nous évaluerons les nouvelles crypto-monnaies compatibles AML et nous verrons si elles offrent un avantage au Port et à ses clients.

La puissante technologie derrière AML Bitcoin et ses caractéristiques rigoureuses de conformité en font un candidat suprême pour l’adoption dans de nombreuses industries dans le monde entier.

L’une des tâches de l’administration portuaire est d’assurer la sécurité et de prévenir les activités criminelles. La nature anonyme des crypto-monnaies – en particulier leur manque de protocoles de sécurité bancaire – est généralement une cause d’hésitation à les adopter. La technologie de lutte contre le blanchiment d’argent d’Andrade peut aider à surmonter les réticences.

Annexe détente : Carte des distributeurs automatiques de bitcoin à San Francisco

L’accélération de l’acceptation des crypto-monnaie

Si AML Bitcoin devient l’une des méthodes de paiement au port de San Francisco, cela favoriserait grandement l’acceptation générale des crypto-monnaies. Avec le reste des ports américains de la côte Pacifique, un des buts du port de San Francisco est de protéger l’ouest des États-Unis contre le terrorisme. Les ports internationaux reçoivent des navires de partout dans le monde, et certains d’entre eux peuvent transporter des cargaisons suspectes, de sorte qu’il doit y avoir vigilance constante. Il semble probable que d’autres ports américains de la côte ouest seront désireux d’accepter AML Bitcoin. La menace d’attentats terroristes ne se limite pas aux États-Unis et est actuellement en hausse dans de nombreux pays du monde, y compris l’Union européenne. Il semble raisonnable de s’attendre à ce qu’une fois AML Bitcoin fasse sont entrée dans  plus en plus de systèmes de paiement, elle commencera à se répandre et pénétrer les structures bancaires internationales.

Cette marche pour une plus grande acceptation des crypto-monnaies se déroule à un rythme beaucoup plus rapide qu’on ne l’aurait prévu: à l’heure actuelle, plusieurs membres du Congrès Américain envisagent de rédiger des lois pour permettre plus grande utilisation des crypto-monnaies dans les affaires quotidiennes, à condition qu’elles respectent les normes bancaires existantes. Beaucoup dans l’industrie estiment que cette évolution de la technologie va révolutionner à la fois les affaires générales et le monde des crypto-monnaies.

Le mot de la fin

L’épreuve de la lutte contre le blanchiment d’argent et la conformité aux lois de « connaître le client » (KYC) et autres réglementations bancaires seront susceptibles d’avoir un effet énorme sur le rôle des crypto-monnaies sur les marchés mondiaux. Certains experts spéculent que la technologie blockchain sous-jacente à AML Bitcoin et d’autres futures crypto-monnaies similaires transformeront le monde de manière plus rapide et plus spectaculaire que n’importe quoi depuis l’invention des ordinateurs.

Annexe : « Une blockchain publique régulée en privé peut elle booster la légitimité de Bitcoin ? » (de d’AML Bitcoin), et la politique Know Your Customer

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, avmoyenne 5,00 sur 5)
Loading...

Crédit photo d’entête

Vous aimerez aussi...

Poster un Commentaire

Sois le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz