L’Ouganda accueillera « l’African Blockchain Conference »

L’Ouganda accueillera « l’African Blockchain Conference »

Actualités
26 juin 2019 par Antoine

L’Ouganda accueillera la deuxième édition de « l’African Blockchain Conference« , une aubaine pour les dirigeants et cadres africains de s’insipirer des innovations Blockchain qui pourraient servir de leviers économiques pour l’Afrique.

Une conférence blockchain très attendue

Le Président de l’Ouganda, Yoweri Museveni, animera la conférence Blockchain qui se tiendra le 3 et 4 juillet.

Le thème principal de cette conférence tournera autour de la manière de « préparer l’Afrique à la quatrième révolution industrielle ».

Yoweri Museveni a déjà un parti pris pour la Blockchain et aurait cité quatre secteurs qui bénéficieraient de cette avancée technologique lors de son discours inaugural, à savoir : l’agriculture, l’industrie de transformation, les services et le secteur des TIC.

Plus de 3 000 experts d’Afrique et du monde seront attendus lors de l’événement qui vise à mettre en lumière les différentes solutions Blockchain qui amélioreraient « l’efficacité de plusieurs secteurs stratégiques » du continent, a souligné le commissaire en charge des TIC au ministère des Technologies de l’information et de la communication de l’Ouganda.

Un pieds dans la Blockchain

La Blockchain a déjà été mise à profit à plusieurs reprises en Afrique.

En 2018, le Kenya a ainsi mis à l’essai un nouveau système de vote reposant sur la technologie des registres distribués pour assurer un suivi des résultats en temps réel lors des scrutins.

Les crypto-monnaies, quant à elles , ont le vent en poupe sur le continent.

Bien qu’initialement entachés d’escroqueries, beaucoup d’argent ont été déplacés vers les crypto-monnaies avec des marchés majeurs comme le Nigeria, le Kenya et l’Afrique du Sud, a souligné la CryptoSavannah de Blockchain Tech, un des organisateurs de la conférence blockchain.

à lire aussi :  Les échecs gouvernementaux font naître l’adoption des crypto-monnaies et de la Blockchain

Pour Hicham Benbella, le Client Technical Leader chez IBM, les applications de la Blockchain sur le continent africain « sont virtuellement infinies, les transactions existent dans toutes les industries et à tous les niveaux (banques, assurance, immobilier, santé, énergie, transports, gouvernement) ».

Que pensez-vous de la Blockchain qui se vulgarise de plus en plus ? Donnez-nous votre avis dans la section des commentaires ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X