Oracle attaque en justice CryptoOracle pour contrefaçon de marque

Oracle attaque en justice CryptoOracle pour contrefaçon de marque

Actualités
21 août 2019 par Antoine

D’après le journal Computer Reseller News, un litige pour cause de contrefaçon de marque et de cybersquattage aurait opposé la multinationale Oracle Corporation et la startup CryptoOracle.

Oracle défend sa marque

Oracle, le développeur de logiciel basé à Redwood City en Californie, propose des offres très prisées sur le marché, telles que la gestion de bases de données via sa blockchain native, Oracle Blockchain Platform, ainsi que des services informatiques via Clouds. Sa création la plus connue est l’application Java.

Louis Kerner, un ancien dirigeant de Goldman Sachs, a fondé CryptoOracle en 2017, une multinationale œuvrant dans la décentralisation des crypto-monnaies et les contrats intelligents. Elle s’est fait une place auprès de la crypto-communauté avec l’événement Cryptomondays.

CryptoOracle aurait tiré profit du renom de l’entreprise Oracle, pour se construire une réputation dans le secteur technologique. Cependant, le choix du nom de sa nouvelle plateforme n’est pas fortuit, étant donné qu’Oracle est un leader dans le secteur de la technologie.

La plaignante a fustigé l’entreprise naissante CryptoOracle pour avoir abusé de son nom « pour faire valoir la réputation d’Oracle en tant qu’innovateur et leader dans l’industrie technologique, et pour évoquer parmi les consommateurs la bonne volonté qu’Oracle a construite dans sa propre célèbre marque ».

La justice californienne prend l’affaire en charge

Oracle n’a rien contre le fait que son adversaire partagerait les mêmes ambitions que lui pour plébisciter la Blockchain. Ce qui n’est pas du tout le cas quand il s’agit de partager le même nom dans l’industrie.

Après avoir tenté de régler à l’amiable les discordes, en envoyant une lettre de cessation et d’abstention à CryptoOracle, ce dernier a plutôt riposté par une demande d’enregistrement de marque déposée. Ce qui poussé Oracle à porter l’action en justice, sous la compétence de la juridiction du district nord de la Californie.

à lire aussi :  Samsung dépose une marque dénommée "Samsung Crypto Wallet" au Royaume-Uni

Sur l’ordre du tribunal, CryptoOracle a été inviter à annuler sa demande de droit de marque, ainsi que l’utilisation du nom de la marque sur le web. Oracle va même jusqu’à se porter comme partie prenante dans l’allocation des dividendes chez CryptoOracle.

Que pensez-vous de ce contentieux opposant CryptoOracle et Oracle ? Faites-nous part de votre avis dans la section commentaire ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X