Norvège : une banque locale explore les applications de la Blockchain d’IOTA

Norvège : une banque locale explore les applications de la Blockchain d’IOTA

Actualités
4 juin 2018 par Xavier

La plus grande entreprise norvégienne de service financier, DNB ASA (Den Norske Bank), et la fondation IOTA (IOTA) ont signé un mémorandum d’accord pour explorer les applications de la Blockchain d’IOTA, un registre distribué révolutionnaire de troisième génération (DLT).

Une meilleure appréhension de la technologie Blockchain

 

David Sonstebo

L’accord de partenariat a été signé dans l’espoir de dénicher les business model viables pour la DNB et la fondation IOTA. Le projet s’est fixé pour objectif de comprendre et d’appréhender en long et en large la Blockchain tout en permettant aux banques qui travaillent avec les clients, de décupler les opportunités d’utilisation. Lasse Meholm, le chef de DLT chez Norske Bank, a déclaré :

« La technologie Blockchain est conçue pour gérer des centaines de milliers de microtransactions par seconde. Nous n’abandonnerons pas le marché associé à l’écosystème qui entoure ces transactions », a ajouté Meholm.

David Sonstebo, l’un des fondateurs de l’IOTA, a suggéré que cette décision pourrait atténuer la relation tendue entre les institutions financières de la Norvège et le marché des crypto-monnaies.

Je l’espère et j’y crois. La Fondation IOTA contribuera à séparer les projets inutiles de crypto-monnaies de ceux qui sont plus sérieux, a-t-il déclaré.

Le mois dernier, une crypto-bourse norvégienne a perdu un procès contre la Nordea Bank entraînant la fermeture de son compte bancaire. Par ailleurs, la banque a fermé le compte d’un autre échange de crypto-monnaies, Btmynt AS, en raison d’une inquiétude relative au risque de blanchiment d’argent.

à lire aussi :  L’Indonésie songe à réglementer les crypto-monnaies

Les banques explorent le potentiel de la Blockchain

DNB ASA est la plus grande banque de la Norvège et un leader des pays nordiques en terme de capitalisation boursière, qui s’élève à 238 milliards de dollars. Elle a récemment effectué des recherches sur l’utilisation et l’application de la technologie Blockchain par le biais du consortium R3. D’autres projets de l’institution financière sont également en cours déploiement– notamment avec l’Ethereum, Hyperledger et EOS.

Nombreuses sont les institutions financières à travers le monde entier à explorer les cas d’utilisation de la Blockchain. A titre d’exemple, la banque centrale canadienne, le groupe TMX, l’opérateur de la bourse de Toronto et Payments Canada – un organisme à but non lucratif – s’affairent à étudier la technologie Blockchain. Les projets pilotes de ces entreprises ont démontré que la Blockchain est efficace pour les règlements instantanés et le traitement des titres.

Que pensez-vous des mesures prises par la plus grande banque norvégienne pour explorer les applications de la technologie Blockchain de IOTA ? L’initiative des entreprises traditionnelles à explorer le grand registre distribué sera-t-elle généralisée au monde entier ? Dites-nous dans la section des commentaires ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X