Norvège : Un millionnaire soupçonné du meurtre de sa femme

Norvège : Un millionnaire soupçonné du meurtre de sa femme

Actualités
7 mai 2020 par Clémentine

L’affaire Anne-Elizabeth Hagen, la femme de 68 ans qui avait été retenue captive pour une rançon en crypto-monnaies en 2018 pour être ensuite assassinée, a pris une tournure imprévisible. En effet, la police norvégienne vient d’arrêter Tom Hagen, son époux, à l’issue de l’enquête effectuée par la police locale.

Un mensonge taillé de toutes pièces

« Après maintenant 18 mois d’enquête, la police est arrivée à un point où elle a des raisons de soupçonner Tom Hagen de meurtre ou de complot pour meurtre », a déclaré Aase Kjustad Eriksson, l’avocat de la police lors de la conférence de presse de ce mardi.

Des preuves tangibles laissent penser que les histoires d’enlèvement suivies de la demande de rançon n’avaient été que de pures manigances afin de masquer les véritables agissements.

Au cours de leur mission, les inspecteurs de la police avaient constaté des signes évidents de tentatives d’entrave aux enquêtes. Par exemple, l’avocat de l’homme d’affaires avait refusé tout accès à la communication avec les kidnappeurs, sous prétexte que la plateforme numérique utilisée offrait très peu de possibilités de dialogue.

La police avait agi en toute discrétion

Rappelons qu’Anne-Elizabeth avait disparu de son domicile au mois d’octobre de l’année 2018. Cependant, les autorités ont tenu à garder secrète cette situation jusqu’au mois de janvier de l’année suivante par crainte pour sa sécurité.

La police a finalement décidé de porter l’affaire à l’attention du public en espérant que cela pourrait apporter de nouvelles pistes. Après que l’enlèvement ait été rendu public, les ravisseurs avaient de nouveau contacté la famille via une plateforme numérique, toutefois ils n’ont pas donné de preuve indiquant si la victime était toujours en vie, ni qu’ils la détenaient encore à ce moment-là.

à lire aussi :  Le bureau d’imposition norvégien rappelle les obligations fiscales des crypto-mineurs

Le montant de la rançon demandé dans cette affaire s’élevait à 10 millions de dollars libellés en Monero (XMR), une crypto-monnaie populaire orientée vers l’anonymat.

Pensez-vous également qu’il se pourrait que le mari soit le cerveau de l’affaire ? Réagissez dans la section commentaire ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X