Nick Szabo : « les banques centrales pourraient utiliser le Bitcoin comme stockage de valeur au dépend de l’or »

Nick Szabo : « les banques centrales pourraient utiliser le Bitcoin comme stockage de valeur au dépend de l’or »

Actualités
14 janvier 2019 par Clémentine

Nick Szabo, un grand partisan des crypto-monnaies, a évoqué l’influence majeure des monnaies numériques résistantes à la censure, au cours du Sommet sur le Bitcoin de l’université de Tel Aviv. Alors qu’Israël est en proie aux sanctions américaines et à la dégradation économique, le pays devrait se tourner vers les crypto-monnaies en tant que réserve de valeur aux côtés de l’or national.

Les crypto-monnaies attirent les pays en difficulté économique

Nick Szabo est un pionnier bien connu du secteur des crypto-monnaies. Il a lancé le concept Bitgold en 1998, soit plusieurs années avant que Satoshi Nakamoto ne crée le Bitcoin.

Au cours de son discours à l’université de Tel Aviv, Szabo a rappelé l’importance que revêtent les monnaies virtuelles à travers le monde entier. Selon lui, les régions mondiales sont aujourd’hui sujettes à l’hyperinflation et priorisent les crypto-monnaies en tant que moyen de contournement, tout comme ce fût le cas pour le Venezuela, le Zimbabwe et l’Iran.

Szabo a prononcé son discours en réponse aux commentaires funestes de Avi Simhon, conseiller principal en politique économique et chef du Conseil économique national d’Israël, qui estime que le Bitcoin est « intrinsèquement ».

En outre, la monnaie numérique fera perdre des « milliards de dollars de coûts réels en énergie » au monde entier. « Il est condamné à disparaitre », a ajouté Simhon.

Les banques centrales et le Bitcoin

Szabo est allé encore plus loin dans ses propos en soulignant que les banques centrales pourraient jusqu’à même préférer les crypto-monnaies à l’or.

« Il y aura des situations où une banque centrale ne pourra pas confier ses obligations à une banque centrale ou à un gouvernement étranger, par exemple. Une solution qui a été mise au point consiste à demander au gouvernement suisse de la détenir pour vous – il ne s’agit pas d’une solution basée sur la confiance. Le gouvernement suisse lui-même est soumis à des pressions politiques et donc la solution plus fiable et plus minimisée sera la crypto-monnaie. »

En parallèle, l’or est physiquement vulnérable. Szabo a témoigné d’une grande confiance quant à l’avenir des crypto-monnaies par rapport aux métaux précieux. Etant donné que ce grand partisan du Bitcoin a développé sa notoriété au fil des ans, la communauté prend ses prévisions au sérieux.

à lire aussi :  Une carte rechargeable alimentée en Bitcoin (BTC) permettra aux Argentins de voyager dans 37 villes

Que pensez-vous de l’analyse de Nick Szabo ? Donnez-nous votre avis dans la section des commentaires ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, avmoyenne 3,00 sur 5)
Loading...

Clémentine

Passionnée de l'univers geek, Clémentine repère les actualités les plus intéressantes et participe à leur rédaction.

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X