Liverpool réduit les émissions de carbone grâce à la technologie Blockchain

Liverpool réduit les émissions de carbone grâce à la technologie Blockchain

Actualités
24 July 2018 by Océane

Liverpool pourrait devenir la première ville du monde à mettre en œuvre la Blockchain pour réduire l’émission de carbone de 40 % environ d’ici 2020. Elle prévoit de compenser plus de 110 % des émissions de carbone provenant de ses produits et services.

Un programme de développement durable

Liverpool va réduire ses émissions carbone grâce à l'utilisation de la BlockchainLiverpool City Council, la plateforme polyvalente utilisant la Blockchain dynamisera les opérations quotidiennes de Liverpool. Le conseil municipal a accepté de la tester et de l’adopter afin de compenser considérablement l’impact carbone de ses produits et services.

Les gouvernements, entreprises et particuliers pourraient inverser les effets du changement climatique dans leurs activités quotidiennes sans pour autant polluer l’environnement.

Le conseil municipal de Liverpool lancera un essai d’un an pour réduire l’émission de carbone grâce au soutien de la conservation mondiale des forêts.

Joe Anderson, le maire de Liverpool, organisera un sommet stratégique en septembre 2018, visant à aider les sociétés à devenir plus consciencieuses du changement climatique et auquel plusieurs entreprises et ONG ont décidé d’y participer.

Liverpool City Council deviendra la première autorité climatique au monde d’ici décembre et la première ville climatique d’ici fin 2020.

D’ailleurs, la ville a toujours été à l’avant-garde de nombreux secteurs comme les chemins de fer, l’éclairage électrique, l’abonnement aux bibliothèques, et la médecine pour n’en citer que quelques-uns.

Générer un changement positif

Le maire a manifesté sa fierté lorsqu’il a affirmé que :

“La technologie de Poseidon est la première du genre à offrir une véritable solution aux gouvernements, aux entreprises et aux particuliers du monde entier. Elle aide à renverser les causes du changement climatique et je suis ravi que cet accord apporte cette technologie de pointe à notre ville.”

“Le conseil municipal de Liverpool recèle une empreinte carbone importante en raison de tous les services que nous fournissons – que ce soit l’éclairage public, l’exploitation d’innombrables propriétés comme le St George’s Hall ou l’aréna et notre flotte de véhicules. Nous faisons déjà des progrès significatifs pour réduire notre impact de 40 % d’ici 2030, mais ce n’est pas suffisant. Nous devons explorer de nouvelles façons radicales d’en faire davantage.”

L’initiative de Liverpool n’est que la première étape d’une vaste implication dans la technologie Blockchain. Elle crée les applications les plus innovantes jamais inventées, avec la collaboration créative des entreprises et gouvernements du monde entier.

“Liverpool est un précurseur d’un exemple brillant pour d’autres villes du Royaume-Uni et du monde entier sur ce qui peut être réalisé en exploitant le pouvoir de la technologie pour relever l’un des plus grands défis de l’humanité. Et maintenant qu’il est clair que notre plateforme est entièrement évolutive, il est temps pour les autres villes d’agir”, ont conclu les représentants de la fondation Poseidon.

Que pensez-vous de la réduction des émissions de carbone grâce à l’utilisation de la Blockchain ? Faites-nous savoir dans la section des commentaires ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, avmoyenne 5.00 sur 5)
Loading...

Add a comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

X
X