L’Etat du Maharashtra met la technologie Blockchain à l’épreuve

L’Etat du Maharashtra met la technologie Blockchain à l’épreuve

Actualités
21 août 2019 par Antoine

Le gouvernement du Maharashtra voudrait profiter des avantages de l’utilisation de la Blockchain. Dans cette perspective, ’il a préparé un Sandbox réglementaire (ou encore bac à sable réglementaire) pour tester les diverses applications de cette technologie.

Le Sandbox serait affecté dans plusieurs secteurs

Dans son processus visant à déployer la Blockchain dans les domaines de l’approvisionnement, l’agri-business, l’immatriculation des véhicules et la gestion des documents, le gouvernement du Maharashtra aurait déjà consenti à y affecter 100 millions de roupies, soit environ 1,4 million de dollars, pour la période entre 2019 et 2020.

Le Sandbox réglementaire verra le jour sous l’égide de la Direction des technologies de l’information du Maharashtra.

La secrétaire principal du département indien de l’informatique, S.V.R. Srinivas aurait déclaré à ce propos :

« Le gouvernement de l’État adopte une technologie de pointe pour améliorer l’efficacité de la gouvernance… Un Sandbox réglementaire, qui constituera un cadre commun pour l’adoption de la technologie Blockchain, sera préparé dans les cinq à six prochains mois ».

Un prolongement des précédents projets

Avant cette décision de lancer un Sandbox réglementaire, le gouvernement du Maharashtra aurait déjà parachevé un projet pilote sur l’utilisation de la technologie dans les domaines de la santé, de la chaîne d’approvisionnement, des documents et des certificats SSC.

Il aurait également conclu un accord de partenariat avec le Conseil de développement économique de Bahreïn, afin d’élaborer un cadre conjoint pour la promotion de la technologie financière.

Pour information, la technologie Blockchain séduit au plus haut point la communauté indienne.

A part les gouvernements des Etats, nombreuses sont les entreprises ainsi que les institutions étatiques qui cherchent à mettre en œuvre cette technologie dans leurs gestions administratives, à l’exemple de la Reserve Bank of India et de la société Reliance Jio Infocomm.

à lire aussi :  L’agence fiscale du Danemark impose les crypto-traders

Que pensez-vous du lancement de ce Sandbox réglementaire ? Partager votre opinion dans la section commentaire ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X