L’Afrique du Sud interdit à ses ressortissants d’utiliser des crypto-monnaies

L’Afrique du Sud interdit à ses ressortissants d’utiliser des crypto-monnaies

Actualités
3 décembre 2019 par Antoine

La banque centrale de l’Afrique du Sud est sur la défensive devant les  fuites de capitaux. Ceci étant, elle aurait employé les grands moyens pour interdire l’utilisation des crypto-monnaies sur le territoire sud-africain.

Encore et toujours plus de contrôle

A titre d’information, la South African Reserve Bank a déjà établi des mesures restrictives concernant la limitation des fonds transfrontaliers.

En effet, les transactions financières acceptées sans autorisation sont plafonnées à 1 million de roubles. Cette valeur semble assez modique face aux 10 millions de rands supplémentaires accordés aux citoyens du Service des recettes sud-africaines SARS, à titre d’investissements étrangers.

Afin de protéger leurs avoirs de la dévaluation du Rand, les Sud-Africains fortunés se sont orientés vers des méthodes inédites pour faire transiter leurs liquides hors du pays, entre autres le recours aux crypto-monnaies. La nature affranchie et inconditionnée des crypto-monnaies permet ainsi d’esquiver ces restrictions de l’autorité financière du pays.

A part les contrôles sévères depuis les années 2014, des examens sur les transactions de portefeuille ainsi que les comptes rendus sur les activités des utilisateurs seront exécutés à partir du premier trimestre de l’année prochaine.

Des conséquences très lourdes

Non seulement ces réglementations conservatrices entravent le chemin vers l’innovation dans l’industrie des crypto-monnaies, mais elles engendreront également une paralysie sur l’économie sud-africaine tout entière.

Avec une capitalisation boursière évaluée à plus de 210 milliards de dollars, le marché des crypto-monnaies représente pourtant un potentiel énorme pour générer une croissance économique significative pour le pays.

Qui plus est, les sociétés de Blockchain et de crypto-monnaies sont actuellement les plus prometteuses aux yeux des investisseurs du monde entier.

à lire aussi :  Upbit cesse de prendre en charge des crypto-monnaies axées sur la vie privée

Pensez-vous que l’Afrique du Sud fait erreur en interdisant l’utilisation des crypto-monnaies alors que les autres pays s’ouvrent davantage à cette technologie ? Partagez votre avis dans la section commentaire ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, avmoyenne 1,00 sur 5)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X