La Corée du Sud taxe les gains en crypto-monnaies

La Corée du Sud taxe les gains en crypto-monnaies

Actualités
23 janvier 2020 par Xavier

Alors que les efforts visant à réglementer l’industrie des crypto-monnaies se multiplient, la question de la taxation revient également sur le tapis. La Corée du Sud se penche sur le sujet depuis déjà plus d’un mois.

Peaufiner le plan de la taxation

Suite à l’examen minutieux effectué par le bureau de l’impôt foncier, le plan coréen de taxation des crypto-monnaies devrait maintenant passer devant le bureau de l’impôt sur le revenu, selon les recommandations du ministère de l’Économie et des Finances du pays.

Une fois finalisé, ce plan servira d’accréditation pour l’administration fiscale coréenne, le National Tax Service (NTS), dans ses missions de taxation sur les gains liés aux crypto-monnaies, et ce, avec effet immédiat.

Par souci d’efficacité, le gouvernement a élaboré une classification des plus-values en crypto-monnaies parmi les types de revenus particuliers, pour ne pas les confondre avec les principales catégories de recettes les plus fréquemment imposées.

D’après une source près du dossier :

« Le ministère des Finances n’a pas encore finalisé sa direction, mais il est sûrement devenu plus probable que les revenus du commerce des actifs virtuels soient étiquetés comme d’autres revenus, et non comme des gains provenant du transfert de capitaux comme des biens immobiliers ».

Des recettes fiscales ont déjà été perçues

Il est à souligner que le NTS avait commencé à percevoir de façon indirecte des impôts sur les crypto-monnaies par l’intermédiaire des crypto-bourses. Les profits empochés par les étrangers oeuvrant dans les crypto-activités n’ont pas été non plus épargnés à cette taxation indirecte, classifiés en tant qu’autres revenus.

à lire aussi :  L’avenir de la crypto-industrie sud-coréenne s'assombrit

D’une manière générale, les autres revenus sont soumis à un impôt de 20% en Corée du Sud. Et sur l’ensemble des autres revenus, seulement 40% d’entre eux sont imposables et le 60% restants en sont déductibles.

Récemment, l’autorité fiscale a pointé du doigt Bithumb Exchange pour des irrégularités en matière de retenue à la source s’élevant jusqu’à 69 millions de dollars, une somme que la plateforme de crypto-échange a refusé de payer. Elle aurait même déposé une demande d’annulation auprès du tribunal.

Que pensez-vous du plan coréen de taxation des crypto-monnaies ? Partagez votre avis dans la section commentaire ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X