Au Japon, une partie du salaire en Bitcoin pour 4 700 employés

Le conglomérat japonais GMO Internet Group a mis en place un système de paie pour permettre à ses plus de 4 700 employés de recevoir une partie de leurs salaires en bitcoin.

OGM introduit le système de paiement des salaires Bitcoin

Le leader Internet japonais GMO Group a annoncé que ses employés peuvent commencer à recevoir une partie de leur salaire en bitcoin à partir de février de l’année prochaine pour la période de paie de mars. Cette option ne sera dans un premier temps disponible que pour les salariés de GMO Internet Co Ltd mais elle s’étendra progressivement à l’ensemble du groupe, la société a t-elle détaillée dans son annonce de lundi. Selon le site internet de l’entreprise, GMO Internet compte 4 710 employés à temps plein en septembre de cette année.

La société a également répertorié sur son site Internet 42 filiales faisant partie du Groupe GMO. Il s’agit notamment de GMO Coins, la filiale de crypto-monnaie de la société, et GMO Click, l’une des plus grandes plateformes de change au monde.

Afin de faciliter le paiement des salaires en bitcoin, l’entreprise explique :

Le groupe GMO Internet Group a décidé d’introduire un système qui permet de recevoir une partie du paiement des salaires sous forme de bitcoin afin de promouvoir la propriété de la monnaie virtuelle auprès de nos employés.

Le paiement minimum de bitcoin sera initialement de 10.000 yens (~75$) et la limite supérieure sera de 100.000 yens (~750$). Chaque versement de salaire en yen sera réduit du montant du paiement de bitcoin payé, en utilisant le taux de change de la place de marché GMO Coins. Les employés qui créent un compte sur GMO Coins « peuvent recevoir du bitcoin le même jour que leur salaire », a expliqué Nikkei.

GMO promeut la crypto-monnaie en interne

Suite au lancement de sa plateforme de trading de crypto-monnaies  en mai, GMO a annoncé en septembre son intention de lancer une activité de minage (ndlr : de monnaie évidemment). La société prévoit de dépenser 10 milliards de yens au cours des prochaines années pour construire une ferme de minage ainsi que pour la recherche et le développement de processeurs de minage de 7nm, 5nm, et 3,5nm. En octobre, GMO a annoncé son intention de vendre des cartes de minage équipées de puces de 7 nm en échange de jetons.

Dans l’annonce de lundi, la compagnie déclare :

« Le secteur de minage se prépare actuellement au démarrage des activités à compter de janvier 2018. »

« GMO Internet Group contribuera au développement des monnaies virtuelles dans le monde en promouvant les efforts liés à la monnaie virtuelle en interne et dans l’ensemble du groupe « 

ajoutant que :

Afin de renforcer davantage ces approches de la monnaie virtuelle, il est important que les employés utilisent activement la monnaie virtuelle d’abord en améliorant leur maîtrise de la monnaie virtuelle.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, avmoyenne 5,00 sur 5)
Loading...

référence : Bitcoin.com, image

à lire aussi :  La Biélorussie encourage les crypto-monnaies

 

[Campagne de correction] Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, grammaire et syntaxe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant surCtrl + Entrée s’il vous plaît.

Vous aimerez aussi...

Poster un Commentaire

Sois le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
X
X

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :