Japon : Le NEDO utilise la Blockchain dans les processus commerciaux de la chaîne d’approvisionnement mondiale

Japon : Le NEDO utilise la Blockchain dans les processus commerciaux de la chaîne d’approvisionnement mondiale

Actualités
29 août 2018 par Victor

Le New Energy and Industrial Technology Development Organization (NEDO) a mis en place un projet de développement d’infrastructures destiné aux partages de données basées sur la Blockchain dans le secteur du commerce.

Le ministère japonais de l’économie développe une plateforme Blockchain

Le NEDO est la plus grande organisation de gestion publique du Japon. Elle soutient certains efforts de recherche et de déploiement de technologies industrielles et énergétiques.

L’entité japonaise vise à créer un projet alimenté par la Blockchain pour systématiser les structures physiques organisationnelles de base dans le domaine de partage d’informations commerciales sous la tutelle du Ministère de l’Économie, du Commerce et de l’Industrie (METI).

Intitulé « Développement d’infrastructures pour la création de nouveaux modèles industriels profitant de l’IoT (Internet Des Objets) », le concept devrait traiter efficacement le processus de partage des données logistiques. Elles seront numérisées, ce qui fournira des extensions grâce à l’installation d’un nouveau système d’infrastructure.

Contribuer à la chaîne logistique mondiale

Le projet Blockchain se tourne vers le secteur du transport maritime, les autorités portuaires, le secteur immobilier, les banques et les compagnies d’assurances. Le système existant serait alors remplacé par un système plus rentable et méticuleux. Par contre, cela nécessite d’investir davantage dans la main d’œuvre afin d’éliminer les erreurs et vérifier les entrées de données.

Le NEDO travaille en partenariat avec la société informatique japonaise NTT Data pour cette nouvelle initiative. Afin de dynamiser la chaîne d’approvisionnement mondiale, NTT prévoit également l’introduction d’une nouvelle plateforme d’infrastructure Blockchain durant l’année fiscale 2019. C’est une implémentation sociale supplémentaire.

à lire aussi :  Blockchain : Lamborghini conclut un accord partenarial avec MetaHash !

Que pensez-vous de la création d’une plateforme de commerce basée sur la Blockchain ? Partagez votre avis dans la section des commentaires ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X