Le Japon limite les effets de levier dans le trading de crypto-monnaies

Le Japon limite les effets de levier dans le trading de crypto-monnaies

Actualités
16 janvier 2020 par Clémentine

Soucieux de protéger la crypto-communauté contre les risques liés aux fluctuations du prix des actifs numériques, la Financial Services Agency (FSA), l’autorité de régulation japonaise, prend la décision de redéfinir le plafond de l’effet de levier autorisé pour le trading.

Le plafond revu à la baisse

Bien que la FSA a toujours agi avec souplesse quant à l’encadrement du trading de crypto-monnaies, une règle tacite sera désormais appliquée concernant l’effet de levier à partir du printemps.

Toutefois, en étudiant les fluctuations des prix des crypto-monnaies et les risques associés aux traders, l’autorité de régulation a pu constater que ces problèmes sont fortement amplifiés par le niveau assez élevé de ces leviers.

C’est la raison pour laquelle il a été indispensable de revoir à la baisse le plafond de l’effet de levier autorisé. Désormais, il sera fixé à quatre fois inférieur à la valeur les dépôts des traders, si auparavant cette limite a été à un niveau de deux fois moins que le dépôt.

La FSA a prévu à cet effet de les inclure dans une ordonnance du Cabinet liée à la révision de la loi sur les instruments financiers et les sites d’échange.

Le Japon avance avec prudence

Le Japon a marqué de bons points aux yeux des observateurs dans ses efforts de convivialité vis-à-vis de la crypto-industrie. Cependant, le pays a un peu perdu de son zèle en ralentissant son rythme suite à l’attaque des pirates perpétrée contre Coincheck au début de l’année 2018.

Ce malheureux incident avait fait perdre plus de 500 millions de dollars en devises numériques à l’entreprise. Par conséquent, la FSA se durcit en édictant un certain nombre de mesures visant à resserrer son emprise sur le secteur, entre autres l’obligation de détenir une licence pour pouvoir fournir des prestations liées aux échanges de crypto-monnaies

à lire aussi :  Le nouveau smartphone de Samsung prend en charge le Bitcoin, BNB et d’autres crypto-monnaies

Par ailleurs, l’autorité de régulation japonaise prend comme modèle les sentiers battus déjà tracés par ses homologues européens et américains, pour atteindre le même objectif qui est de libéraliser l’industrie autant que se peut.

Que pensez-vous de cette mesure prise par la FSA ? Partagez votre avis dans la section commentaire ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Clémentine

Passionnée de l'univers geek, Clémentine repère les actualités les plus intéressantes et participe à leur rédaction.

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X