[insolite] Asgardia, la première « nation de l’espace » a enfin un président et… aura sa crypto-monnaie

[insolite] Asgardia, la première « nation de l’espace » a enfin un président et… aura sa crypto-monnaie

Actualités
3 juillet 2018 par Xavier

Asgardia, la première « nation de l’espace » autoproclamée a nommé son président le lundi 25 juin dernier. La cérémonie d’investiture s’est déroulée sur Terre, à Vienne en Autriche.

C’est insolite, mais bien vrai.

« Une alternative à la civilisation sur Terre »

Igor Ashurbeyli, un ingénieur-informaticien et homme d’affaires russe a été élu président d’Asgardia lundi dernier. Un total de 200 000 individus environ a déjà postulé pour devenir citoyen de cette nouvelle nation de l’espace, d’après ses dires.

La promesse de cette nation de l’espace séduit un grand nombre de gens. Les futurs citoyens vivront une vie en paix et en harmonie selon les ambitions de cet état en orbite.

Un journaliste de l’AFP a rapporté que 200 personnes ont été conviées dans l’ancien palais impérial de Hofburg pour assister à la cérémonie d’investiture du président de la nouvelle nation spatiale.

Asgardia fait référence à une cité de la mythologie nordique. Le drapeau, l’hymne et la Constitution ont d’ores et déjà été pensés par Ashurbeyli, qui n’a rien laissé au hasard.

Un parlement, une administration, une banque centrale et une crypto-monnaie bien sûr !

Le président Ashurbeyli espère offrir « un cadre philosophique, juridique, scientifique et technique à tous les peuples de la Terre, pour permettre un accès égal à l’espace. »

« Toute l’histoire de la civilisation sur Terre a prouvé que l’humanité n’est qu’une perpétuelle spirale de guerres sanglantes, de batailles pour un territoire et des ressources », a déclaré le chef d’Asgardia dans son discours aux parlementaires de la « nation spatiale ».

« En se rassemblant autour d’Asgardia, la part progressiste de l’humanité peut offrir une alternative à la civilisation sur terre en remplaçant la géopolitique par la politique de l’espace », a-t-il ajouté.

Asgardia compte se doter très prochainement d’un conseil des ministres, d’un parquet général, d’une administration et d’une banque centrale pour la crypto-monnaie qu’elle vise à développer.

à lire aussi :  Bitcoin devient de plus en plus populaire dans les médias et les cercles académiques

Un premier satellite a d’ailleurs été lancé en orbite l’année dernière afin de fournir « des services numériques aux citoyens asgardiens ».

En prenant en compte tout ce dont la nation de l’espace aura besoin pour subsister, Igor Ashurbeyli reconnaît que son utopie ne sera guère bon marché. Il finance le projet de ses propres fonds pour l’instant, ce qui démontre la grandeur de l’espoir véhiculé par Asgardia.

Cependant, une « taxe de citoyenneté » annuelle de 100 euros devra être déboursée par les Asgardiens à l’avenir. Il y aura également des impôts sur le revenu et les entreprises.

Que pensez-vous d’Asgardia et de son éventuelle crypto-monnaie ? Réagissez dans la section des commentaires ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, avmoyenne 5,00 sur 5)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X