En Inde, une pétition contre la répression des crypto-monnaies rassemble 22 500 signatures


La décision de la Reserve Bank of India à restreindre son soutien aux entreprises de crypto-monnaies a déplu à 22 500 personnes ayant dès lors signé une pétition.

Se liguer contre la répression de la Reserve Bank of India

La Reserve Bank of India a interrompu son soutien envers les personnes ainsi que les entreprises utilisant les crypto-monnaies. Un document a été publié récemment faisant état de cette décision de l’institution financière. Pourtant, les amateurs indiens de crypto-monnaies ont objecté cette décision. Ils ont alors convenu d’une pétition en ligne afin de mobiliser les signatures de tous les adhérents des monnaies numériques.

La pétition a pu récolter 18 000 signatures jusqu’ici. Elle a été lancée le jour de la sortie du document.

Étant adressée à la Reserve Bank et au premier ministre indien, la pétition réclame un cadre réglementaire favorable aux crypto-monnaies. L’institution financière est accusée « d’hypocrisie, », il semblerait qu’elle s’affranchit de la concurrence pour favoriser sa propre monnaie numérique.

La nouvelle politique de la banque « étouffe clairement l’innovation autour de la blockchain. » Pourtant, si le gouvernement indien « ne facilite pas l’adoption des nouvelles technologies, le pays reste à la traîne, » peut-on lire dans la pétition.

Les sites d’échanges de crypto-actifs de l’Inde ont précisé :

Les site d’échanges en Inde sont très prometteurs par rapport aux réglementations et aimeraient se conformer à toutes sortes de mesures de conformité pouvant ouvrir l’accès de la blockchain à 1,3 milliard d’indiens d’une manière propre et transparente. Nous aimerions faciliter le dialogue avec RBI, SEBI et le gouvernement de l’Inde autour de cette question. La plupart des sites d’échanges suivent des normes KYC strictes.

Des critiques des plus négatives

Le Bitcoin et les crypto-monnaies ont un « manque d’utilité de base, » selon le ministère des Finances du pays.

Les propos de la Reserve Bank sont d’autant plus négatifs. Selon un communiqué antérieur :

Sur le plan international, bien que la réponse réglementaire à ces crypto-monnaies ne soit pas uniforme, il est universellement reconnu qu’elles peuvent sérieusement compromettre le cadre AML (anti-blanchiment) et le GAFI (Groupe d’Action Financière), ce qui a un impact négatif sur l’intégrité du marché et le contrôle des capitaux. Et s’elle outrepassent une taille critique, elles peuvent aussi mettre en danger la stabilité financière.

Les entreprises indiennes ont eu un délai de trois mois pour cesser toutes les opérations liées aux crypto-monnaies. La Reserve Bank of India a précipité son changement de politique, mais les résultats futurs de la pétition en ligne pourraient peut-être favoriser un revirement. Affaire à suivre.

à lire aussi :  Coinbase ajoutera les jetons ERC20 d'Ethereum

Que pensez-vous de la pétition en ligne de la communauté des crypto-monnaies contre la décision de répression de la Reserve Bank of India ? Cela suffirait-il à chambouler la politique stricte de l’institution financière ? Réagissez dans la section des commentaires pour nous faire parvenir votre opinion.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...
Continuez la discussion :
Aimez la page Facebook, et adhérez au groupe Facebook. Suivez notre compte Twitter.
[Campagne de correction et d'amélioration] Lorsque vous trouvez une erreur d'orthographe, de grammaire, faute de frappe, ou une information à corriger/préciser merci de : 1. sélectionner le texte. 2. appuyer sur "CTRL + Entrée".
Une fenêtre de dialogue vous invite alors à proposer une correction.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X