Un important groupe de crypto-traders se réunissent pour éditer une liste noire des activités malveillantes

Un important groupe de crypto-traders se réunissent pour éditer une liste noire des activités malveillantes

Actualités
14 mai 2019 par Antoine

Un groupe de crypto-traders issus de 35 sociétés de crypto-monnaie se sont réunis à Chicago pour discuter de la sécurité des plateformes de crypto-bourses et également des activités jugées douteuses qui s’y réfèrent. Lors de cette réunion, les parties ont alors proposé de publier une liste noire liée à ces opérations frauduleuses.

Une liste noire pour écarter les activités douteuses

Constamment exposé au risque de hack et de détournement, le secteur de la crypto-monnaie souffre d’une réglementation lacunaire évidente.

Si certains gouvernements s’emploient à ériger un cadre légal pour sécuriser les activités de crypto-change, une grande partie des autorités se réservent le droit d’observer pour étudier en profondeur le fonctionnement du système.

Pourtant la mise en œuvre généralisée d’un tel régime juridique prendrait trop de temps alors que les pertes essuyées par les plateformes se comptent en milliers voire millions de dollars à chaque piratage.

Dans cette perspective, un groupe de crypto-traders issus de 35 sociétés crypto se sont réunis à Chicago pour éditer une norme relevant des activités de crypto-monnaies.

Par ailleurs, le Galaxy Digital de Mike Novogratz ou encore Ripple ont proposé de sortir une liste noire, tandis que d’autres participants ont suggéré une accréditation pour les entreprises.

La conformité à la clé

D’après les informations relayées par Changpeng Zhao, PDG de Binance, quelques 7000 BTC ont été retirés de sa plateforme le même jour où les acteurs se sont réunis à Chicago.

Ceci démontre à quel point la mise en œuvre de lutte contre le hacking doit être priorisée et menée par la communauté elle-même à défaut de réglementation gouvernementale.

à lire aussi :  Le G20 exige plus de fermeté pour recadrer les crypto-activités

Darius Sit, associé directeur de la firme QCP Capital a ainsi déclaré :

« Un effort à l’échelle de la communauté pour améliorer les normes de conformité permettrait d’éviter les responsabilités pouvant découler des transactions avec de mauvais acteurs […]. Une telle initiative d’auto gouvernance est également appréciée des régulateurs ».

Que pensez-vous de cette réunion des acteurs crypto à Chicago ? Donnez votre avis dans la section commentaires.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X