IBM et UBS s’associent à ZF Friedrichshafen pour lancer des solutions de paiement Blockchain dans le secteur automobile

IBM et UBS s’associent à ZF Friedrichshafen pour lancer des solutions de paiement Blockchain dans le secteur automobile

Actualités
22 septembre 2019 par Xavier

IBM et UBS ont signé un accord partenarial avec ZF Friedrichshafen afin de lancer une plateforme de paiement basée sur la Blockchain au sein de l’industrie automobile.

De nouvelles opportunités pour les constructeurs automobiles

Les trois entreprises de renommée mondiale – ZF Friedrichshafen, IBM et la banque d’investissement et de services financiers UBS – ont uni leurs forces à travers ce projet ambitieux.

Le nouveau système de paiement devrait permettre aux conducteurs automobiles d’effectuer des transactions sans argent comptant, et notamment d’acquittement les frais de stationnement, le péage routier ainsi que les frais de facturation.

La Blockchain constitue une solution de choix en termes de sécurité, de transparence et d’intégrité des données stockées, ce qui devrait renforcer la confiance et la coopération entre les conducteurs et les constructeurs automobiles.

Le secteur automobile et la Blockchain

Simon-Kucher & Partners a récemment mené une étude sur l’intérêt du secteur automobile pour la Blockchain.

La société estime que le marché des applications Blockchain atteindra les 104 milliards d’euros d’ici 2030, pour ne citer que la gestion de la congestion du trafic, des taux d’assurance adaptés et des paiements automatisés.

Volvo a récemment présenté une initiative humanitaire avec l’incorporation de la Blockchain dans ses services. Le conglomérat industriel suédois a eu recours à la technologie Blockchain pour retracer les approvisionnements en cobalt de façon à démontrer aux investisseurs et aux clients que la production de ses voitures électriques n’est pas confiée aux enfants.

Il n’est pas rare que le cobalt soit issu d’enfants exploités illégalement dans les mines.

à lire aussi :  John McAfee estime qu’il n’y a pas de quoi s'alarmer quant à la chute du prix du Bitcoin

Par ailleurs, le gouvernement allemand a lancé une campagne de promotion de la numérisation des processus, basée sur la technologie Blockchain et l’intelligence artificielle (IA).

Que pensez-vous de l’accord partenarial entre IBM, UBS et ZF Friedrichshafen ? Dites-nous dans les commentaires ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X