Le Hamas se tourne vers le financement en Bitcoin

Le Hamas se tourne vers le financement en Bitcoin

Actualités
22 août 2019 par Océane

Privé de ses ressources habituelles, le Hamas, un groupe terroriste palestinien, s’est tourné vers d’autres types de financement, notamment le Bitcoin.

Le Hamas a plus d’un tour dans son sac

Bien que les organismes internationaux aient banni le Hamas du mode de financement classique pour l’affaiblir, le groupe aurait créé une nouvelle version de son site internet pour promouvoir des financements en crypto-monnaies.

L’organisation terroriste aurait récemment lancé une campagne de collecte de fonds en Bitcoin, dénommé brigades Qassam afin de soutenir ses activités.

Dans l’optique de rendre les dons anonymes, chaque donateur dispose d’une adresse Bitcoin unique pour l’envoi des fonds. Et dans le but de simplifier la tâche de ces derniers, le groupe terroriste aurait également mis en ligne une vidéo expliquant comment effectuer un paiement à l’aide d’un portefeuille Bitcoin ou par le biais d’une carte de crédit.

Par ailleurs, la page est traduite en sept langues, avec une mise en évidence des écritures islamiques et du logo du groupe.

Les terroristes envahissent progressivement le secteur

Quand bien même que les terroristes auraient hésité à accepter les crypto-monnaies au détriment des groupes criminels, une hausse importante du nombre des groupes terroristes islamistes expérimentant les crypto-monnaies a été constatée ces derniers mois.

Et bien que les rendements de leurs campagnes individuelles semblent dérisoires pour une somme d’une dizaine de milliers de dollars, la situation reste tout de même assez préoccupante.

En effet, selon les autorités gouvernementales ainsi que les organisations qui surveillent les activités terroristes, il suffit de peu de moyens pour déclencher un massacre effroyable. Qui plus est, ces groupes semblent avoir maîtrisé les mécanismes des crypto-monnaies.

à lire aussi :  Savitar intégre la solution de Global P.O.S et permettra aux magasins acceptant les crypto-monnaies d'encaisser leurs avoirs en euros

Yaya Fanusie, une ancienne analyste de la CIA, qui dirige des consultations sur la crypto-criminalité, a exprimé à ce propos :

« Vous allez en voir plus. Cela fera partie de la composition du financement du terrorisme, et les gens devraient y prêter attention ».

Que pensez-vous de la prolifération des activités criminelles liées aux crypto-monnaies ? Réagissez dans la section commentaire ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X