La FSA japonaise envisage une réglementation appropriée de l’industrie des crypto-monnaies

La FSA japonaise envisage une réglementation appropriée de l’industrie des crypto-monnaies

Actualités
26 août 2018 par Xavier

Le régulateur Financial Services Agency (FSA) du Japon a affirmé qu’il n’avait « aucune intention » d’imposer un contrôle « excessif » sur les crypto-monnaies.

« Nous aimerions le voir grandir »

L’autorité de régulation japonaise a émis son souhait d’apporter un développement notable dans le secteur des crypto-monnaies « sous une réglementation appropriée », dans une interview accordée à Reuters, le 22 août.

Le commissaire de la FSA, Toshihide Endo s’est adressé au média en assurant que l’objectif de l’agence était de développer la crypto-industrie tout en trouvant un « équilibre » entre la protection des investisseurs et l’innovation technologique.

« Nous n’avons pas l’intention de freiner l’industrie des crypto-monnaies. Nous aimerions la voir grandir sous une réglementation appropriée », a-t-il déclaré.

Réglementer les crypto-bourses basées au Japon

Le Japon a été à l’avant-garde en ce qui concerne la réglementation du secteur des monnaies numériques. Les échanges nationaux ont mis à l’épreuve cette décision au fil des mois, mais les mesures de sécurité et de régulation sont nécessaires au vu du piratage de grande envergure dont a été victime la crypto-bourse Coincheck en janvier dernier.

La FSA s’efforce de surveiller les plateformes d’échanges du pays et n’hésite pas à demander des améliorations immédiates à certaines entreprises.

La base juridique de la réglementation des crypto-bourses siégeant au Japon aurait pu être modifiée en juillet afin d’introduire la loi intitulée Financial Instruments and Exchange Act (FIEA), à la place de son fondement juridique actuel, la loi sur les services de paiement.

La FSA a souligné que sa préoccupation principale était la « protection des investisseurs » lorsqu’elle a publié les résultats de ses inspections sur terrain de quelques plateformes de crypto-monnaies au début du mois.

à lire aussi :  Le coût de minage d’un bitcoin, selon les pays

Les nouvelles crypto-bourses seront par ailleurs soumises à des procédures de contrôle plus rigoureux à l’avenir.

« Notre politique inclura un examen plus approfondi, comme la confirmation de l’efficacité du plan d’affaires et du système de gestion interne sur le site avec le demandeur d’enregistrement », a ajouté Endo. Le média local Nikkei a rapporté cette nouvelle le 10 août.

Que pensez-vous des propos de Toshihide Endo ? Faites-nous savoir dans les commentaires ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X