[Étude] 1/3 de la génération Z achètera des crypto-monnaies en 2018


En cette fin d’année favorable aux crypto-monnaies, les sondages sur ce sujet pleuvent. Récemment, vous aviez vu les résultat étonnants d’un sondage sur les utilisateurs des crypto-monnaies.

London Block a récemment mené une étude impliquant 2 000 Britanniques. L’étude a démontré que 5% des personnes de moins de 45 ans ont déjà investi dans une crypto-monnaie et 11% prévoient d’investir dans les crypto-monnaies l’année prochaine. Un autre 17%, envisagent sérieusement d’investir dans une monnaie numérique d’ici la fin de 2018. The UK’s Independent rapporte que l’étude a révélé qu’un tiers des millénaires (ou génération Z) investira dans le marché des crypto-monnaie en 2018.

Les millénaires préfèrent les investissements en crypto-monnaie

LBX, le site d’échange de crypto-monnaie du Royaume-Uni croit que les millénaires préfèrent les investissements en crypto-monnaie parce qu’ils se sentent laissés pour compte par les formes plus anciennes d’investissement.

L’étude démontre un changement de mentalité entre
« la vision de l’argent des jeunes générations et celle de leurs parents et grands-parents, qui avaient des actifs si performants pour eux en matière de pensions ou de biens »,
a déclaré Benjamin Dives, fondateur et directeur général de LBX.

24% des millénaires de moins de 35 ans avaient regretté de ne pas avoir investi plus tôt dans les crypto-monnaies.

Bien que cette étude ait été menée en Grande-Bretagne, les institutions et les individus ont réalisé des sondages et des enquêtes similaires à partir de différents endroits géographiques qui reflètent des attitudes similaires. Ron Paul, l’ancien membre du Congrès du Texas, a mené un sondage où 51% des 43 000 utilisateurs de médias sociaux ont préféré le bitcoin à l’or, aux obligations américaines ou au dollar américain.

Une autre enquête menée récemment par Harris Poll auprès de 2 000 adultes américains a montré que 50% des millénaires ont une vision positive du bitcoin. Les millénaires sont également deux fois plus susceptibles de posséder des monnaies numériques que les groupes plus âgés. Spence Bogart, le directeur général de Blockchain capital déclare que

« les résultats de l’enquête renforcent notre conviction dans l’énorme opportunité qui se présente avec Bitcoin ».

Les millénaires ne font pas confiance aux services financiers traditionnels

Garrick Hileman, un expert en crypto-monnaie et chercheur à l’Université de Cambridge croit que
« des millénaires ont commencé à générer des revenus pendant les années de crise financière de 2008, et beaucoup d’entre eux ne font pas entièrement confiance aux services financiers traditionnels ou au système dans lequel ils opèrent ».

Les crypto-monnaies représentent un système alternatif qui peut agir indépendamment des institutions financières centralisées. Les monnaies numériques représentent donc un grand potentiel et, par conséquent, ont réussi à surmonter le stigmate initial entourant leur utilisation par les jeunes.

à lire aussi :  Mitsubishi UFJ Financial Group (MUFG) ouvre sa place de marché et sa crypto-monnaie

Les attitudes des jeunes contrastent considérablement avec celles de la génération plus âgée. Dans l’enquête sur les échanges du London Block, 57% des personnes de plus de 55 ans ont déclaré qu’elles n’achèteraient pas de devises numériques. Dans le sondage Harris Poll, 92% des plus de 65 ans estiment que les grandes banques sont plus dignes de confiance que les monnaies numériques.

Investir dans les monnaies numériques reste un enjeu majeur

à lire aussi : 90% des sud-coréens connaissent bitcoin

Bien qu’un tiers des millénaires investira sur le marché des crypto-monnaies en 2018, les économistes pensent qu’investir dans des monnaies numériques comme le bitcoin est un enjeu majeur. On craint que la valeur des crypto-monnaies ne s’effondre. Laith Khalaf, analyste senior chez Hargreaves Lansdown, pense que quiconque investit dans le bitcoin doit comprendre comment les investissements fonctionnent et quels sont les facteurs qui poussent les prix à la hausse ou à la baisse. Ils devraient également être disposés à supporter les pertes importantes qui pourraient résulter de la volatilité des crypto-monnaies, et s’ils s’exposent à un produit bitcoin, ils devraient s’assurer qu’ils comprennent le fonctionnement et les risques du produit lui-même, ainsi que les complexités du bitcoin « , a-t-elle déclaré.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, avmoyenne 5,00 sur 5)
Loading...

via cnn


Continuez la discussion :
Likez notre page Facebook, et inscrivez-vous au groupe Facebook. Suivez notre compte Twitter.
[Campagne de correction et d'amélioration] Lorsque vous trouvez une erreur d'orthographe, de grammaire, faute de frappe, ou une information à corriger/préciser merci de : 1. sélectionner le texte. 2. appuyer sur "CTRL + Entrée".
Une fenêtre de dialogue vous invite alors à proposer une correction.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X