L’Ecosse préconise l’utilisation de la Blockchain dans les services publics

L’Ecosse préconise l’utilisation de la Blockchain dans les services publics

Actualités
9 août 2018 par Clémentine

Un récent document de recherche mettant en lumière les avantages de la technologie Blockchain et du grand livre distribué (DLT) dans les services publics a été publié par le gouvernement écossais.

Le secteur public de l’Ecosse rencontre la Blockchain

La Blockchain est une aubaine incontournable pour les services « nativement numériques », selon le gouvernement écossais. Dans son rapport intitulé « Technologies du grand livre distribué dans les services publics« , il apporte une explication sur le point de vue adopté par l’Ecosse envers cette technologie. La Blockchain pourrait jouer un rôle primordial en reliant rapidement et en toute sécurité diverses parties du secteur public et les recherches menées par la direction numérique de Wallet Services.

Le pays devrait éventuellement favoriser un nouveau cadre réglementaire sur la protection des données générales. Pour l’instant, le DLT laisse à désirer sur la question du traitement de données et de la propriété des citoyens. Certaines applications autorisent même un crédit « privacy by design » permettant le contrôle d’accès à des données sensibles.

Cinq recommandations « générales »

Afin d’apporter une amélioration dans l’économie de l’Ecosse, cinq recommandations globales ont été présentées, visant à définir une orientation de la mise en place de la Blockchain.

Le gouvernement encourage l’utilisation des technologies émergentes avec des méthodes comme le programme CivTech ou l’accélérateur d’Intelligence Artificielle (IA) dans les institutions universitaires comme l’Université d’Edimbourg.

« Il exhorte également le gouvernement écossais à promouvoir l’utilisation de la technologie par des canaux tels que le programme CivTech, l’académie des compétences numériques CodeClan et le nouvel accélérateur d’IA et de Blockchain de l’université d’Edimbourg », a déclaré UKAuthority.

Aussi, le rapport a suggéré la formation d’un groupe de travail constitué de leaders du secteur public. Il explorera le potentiel de la Blockchain pour fournir des solutions aux problèmes partagés. Un budget et une base de connaissances sur l’adoption internationale du DLT seront accordés sous la recommandation du groupe.

à lire aussi :  Le PDG de Cofound.it : "les ICO ne sont pas des levées de fonds. Elles sont un moyen de démarrer votre réseau"

Suivant la même optique, de grandes sociétés telles que DAG Global, Deep Knowledge et Big Innovation Center ont publié un rapport indiquant que le Royaume-Uni était en bonne voie pour devenir un hub international dédié à la Blockchain .

Que pensez-vous de l’utilisation de la technologie Blockchain dans les services publics ? Réagissez dans la section des commentaires ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

[Campagne de correction] quand vous trouvez une faute d’orthographe, grammaire et syntaxe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. (5 rapports d’erreur par tranche de 5 minutes max)

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :