Le Comité de Bâle appelle les banques à faire preuve de rapidité quant à l’adoption de la crypto-monnaie

Le Comité de Bâle appelle les banques à faire preuve de rapidité quant à l’adoption de la crypto-monnaie

Actualités
19 mars 2019 par Océane

Le Comité de Bâle ou encore le conglomérat des autorités de surveillance bancaire, a récemment publié des lignes directives pour les banques souhaitant intégrer le marché. Il appelle les institutions financières à méditer sur les risques et menaces que la technologie peut engendrer avant d’envisager une adoption.

Prévenir les risques

Prendre du recul et prioriser la compréhension des principaux problèmes de surveillance, ainsi que la qualité des services de supervision bancaire mondiale, sont les préceptes encouragés par le comité.

Il recommande ainsi aux banques d’améliorer leurs processus de gestion des risques en se dotant d’un cadre clairement défini de lutte contre la fraude, le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme.

Il conseille également aux institutions financières de procéder à une post-analyse des risques liés à l’exploitation des actifs numériques et des services connexes en matière d’informations financières.

Ces préventions régulières préciseraient le traitement comptable de ces expositions, conformément aux lois et réglementations nationales, explique le comité.

Les crypto-monnaies, une menace à la stabilité financière ?

Par ailleurs, le comité de Bâle ne semble pas encourager les investisseurs à investir dans les crypto-monnies

Au contraire, elles constituent une menace pour les banques ainsi que la stabilité financière, d’après les autorités membres.

Le comité rappelle donc qu’en plus de représenter un risque de liquidité compte tenu de sa forte volatilité, les crypto-monnaies exposent également les banques à des risques opérationnels, incluant la fraude, les cyber-risques, le terrorisme ainsi que le blanchiment d’argent.

Par ailleurs, les crypto-monnaies ne constituent pas un substitut fiable à la monnaie fiduciaire. N’ayant pas de cours légal, il serait dangereux de s’en servir comme moyen d’échange ou comme réserve de valeur.

à lire aussi :  Gemini Dollar (GUSD) : le "stablecoin" des jumeaux Winklevoss défie le sulfureux Tether (USDT)

Que pensez-vous de la position pas très favorable aux crypto-monnaies adoptée par le comité de Bâle ? Partagez votre avis dans la section commentaire ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X