Un citoyen chinois revendique le droit d’auteur du livre blanc Bitcoin

Un citoyen chinois revendique le droit d’auteur du livre blanc Bitcoin

Actualités
3 juin 2019 par Antoine

Wei Liu, l’ancien PDG du crypto-fonds MarvelousPeach Capital et le PDG de Coinsummer, œuvrant pour l’étude du crypto-marché a récemment enregistré un droit d’auteur pour le Livre Blanc « Bitcoin : un système de paiement électronique pair-à-pair ». Parallèlement, l’entrepreneur australien Craig Wright qui a également déposé des enregistrements de droit d’auteur pour le même livre blanc et le code original du Bitcoin semble avoir trouvé un rival.

Qui est Wei Liu ?

Wei Liu, un entrepreneur chinois, prétend avoir publié le livre blanc le 11 janvier 2008 sous le pseudonyme Satoshi Nakamoto. Lors d’une interview à Pékin, les médias étaient alors curieux de percer les motivations de ce personnage à faire la démarche de revendication.

Liu voulait souligner que le droit d’auteur n’avait techniquement aucune signification dans le présent contexte. Bien qu’il n’ait pas insisté sur le fait d’être Satoshi Nakamoto, l’entrepreneur du secteur Blockchain a déclaré :

« Je l’ai déposé juste pour que les gens sachent que n’importe qui peut enregistrer un droit d’auteur. Tout le monde peut être Satoshi Nakamoto ».

Deux Satoshi Nakamoto ?

Craig Wright, qui a déposé son enregistrement de droit d’auteur le 11 avril 2019 a réagi face aux commentaires de son concurrent en disant :

« Maintenant, on peut tous les deux montrer nos papiers et voir qui finit en costume orange ! = »

Selon le communiqué de presse initial portant sur les intentions de Wright :

« A l’avenir, Wright a l’intention de céder les enregistrements de droits d’auteur à la Bitcoin Association afin que l’écosystème Bitcoin puisse en bénéficier. Bitcoin Association est une organisation industrielle mondiale pour les entreprises Bitcoin. Il supporte le BSV et possède le logiciel client Bitcoin SV ».

Toutefois, l’enregistrement ne sous-entend point la propriété ni le brevet officiel du Bitcoin.

à lire aussi :  Le Bitcoin pourrait atteindre 8000 dollars en début d’année

Le processus de droit d’auteur permet à n’importe qui de prétendre être le fameux créateur de la crypto-monnaie numéro 1. Le mystère reste entier pour le moment.

Certains pensent même que le vrai Nakamoto est décédé en 2013.

Que pensez-vous de l’enregistrement de droit d’auteur de Wei Liu ? Réagissez dans la section des commentaires ci-dessous.

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X