Chainlink s’associe avec Hdac Technology pour résoudre le problème de l’oracle Blockchain

Chainlink s’associe avec Hdac Technology pour résoudre le problème de l’oracle Blockchain

Actualités
17 mars 2020 par Clémentine

Considéré comme l’un des plus grands dilemmes des contrats intelligents, l’Oracle Blockchain, une problématique généralisée dans l’industrie de la DLT sera spécifiquement étudiée par Chainlink dans le cadre de son partenariat avec la startup de Blockchain fondée par le PDG de Hyundai. Suivant les déclarations de la plateforme, la collaboration entre les deux sociétés se focalisera sur une vérification des données hors Blockchain pour les applications décentralisées de Hdac technology.

Chainlink se penche sur l’oracle

Un Oracle Blockchain est défini comme une source d’informations qui permet d’intégrer des variables issues du monde réel dans des contrats intelligents. En profondeur, l’Oracle constitue le fondement des contrats dans le sens où il fournit des données hors Blockchain nécessaires à l’exécution d’un contrat intelligent lorsque les conditions ne sont pas respectées.

Cependant, l’Oracle a longtemps rencontré des problèmes traduits par une lacune de vérification unilatérale de l’authenticité des évènements, de sorte que les contrats ne s’exécutent qu’après avoir reçu des informations issues d’une entité tierce. Pour faire face à cette dépendance de « confiance », Chainlink s’est ainsi associé à Hdac Technology pour étudier le fonctionnement réel des Oracles et d’apporter des solutions pour résoudre cette difficulté.

Des outils spécialisés pour accéder aux données hors Blockchain

Afin de déterminer le problème des oracles, Chainlink prévoit d’apporter une multitude de solutions, comme l’intégration de la solution Middleware Oracle accompagnée de dApps de Hdac pour communiquer avec les systèmes externes et dans une large mesure les Blockchains parallèles.

à lire aussi :  Amazon améliore sa supply Chain grâce à la Blockchain

Comme l’explique Hdac, Chainlink : « les deux sociétés développeront conjointement un système qui source, filtre et fournit en toute sécurité et de manière fiable les données hors Blockchain créées par les services IoT et d’autres réseaux aux DApps basés sur la Blockchain de Hdac », avant d’ajouter :

« La solution middleware oracle décentralisée de Chainlink supprime les points de défaillance centraux en vérifiant les données hors Blockchain à l’aide d’une agrégation de plusieurs partenaires de validation qui attestent à la fois des événements hors Blockchains et fournissent des données au contrat intelligent Blockchain ».

Que pensez-vous de cette collaboration entre Chainlink et Hdac pour résoudre le problème de l’oracle Blockchain ? Donnez votre avis dans la section commentaires.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X