Une canadienne perd son procès contre un fournisseur de distributeur Bitcoin !

Une canadienne perd son procès contre un fournisseur de distributeur Bitcoin !

Actualités
18 octobre 2018 par Antoine

Une femme ayant immigré au Canada a récemment perdu un procès contre Instacoin – une entreprise de guichets automatiques Bitcoin -, dans le cadre d’une escroquerie téléphonique dont elle a été victime.

Les faits

Selon son témoignage, la plaignante (une femme dont l’identité n’a pas été révélée) qui aurait poursuivi Instacoin a fait l’objet d’une escroquerie plus tôt cette année.

Un groupe d’individus se passant pour des agents du fisc lui auraient exigé de l’argent en guise d’impôts sous peine d’expulsion.

Aussitôt, la jeune femme s’est alors rendue à un guichet Instacoin. Elle a déposé 62 500 $ CAN (48 125 $) en BTC puis l’a envoyé aux appelants à destination d’une adresse préalablement fournie.

Prise au dépourvu, la victime a porté plainte

« C’est vraiment dur. J’ai besoin de récupérer cet argent » poursuit-elle, étant désarçonnée de la situation . Les fraudeurs ont même appelé à partir de plusieurs numéros de téléphone, avec des voix multiples, et ont prétendu être un cabinet comptable « , déclare-t-elle à la Cour.

Le juge statue en faveur d’Instacoin

En septembre de cette année, la jeune femme a poursuivi Instacoin dans l’espoir de récupérer son argent. La Cour provinciale de Charlottetown a statué en faveur d’Instacoin qui, selon elle, n’avait commis aucun délit. N’étant nullement responsable, la société aurait tout simplement fourni un service financier à son client.

« Les deux parties impliquées dans cette affaire sont tout à fait conscientes de l’ampleur des faits . L’acheteur du Bitcoin devrait savoir en quoi il s’engage », déclara le juge en chef de la Cour provinciale, Nancy Orr.

Compte tenu de l’immuabilité des transactions de crypto-monnaies, les BTC de l’immigrante semblent avoir disparu à jamais. Toutefois, Instacoin aurait conservé les 62 500 $ canadiens qu’elle a déposé à son distributeur automatique.

à lire aussi :  Le Boom du Bitcoin aurait été manipulé par Tether (Bitfinex), selon une étude

Le juge Orr explique :

« C’est dommage qu’elle ait été victime d’une fraude aussi sophistiquée, mais Instacoin ne l’a pas menacé de quelque manière que ce soit, donc il est en droit de garder la somme en question. »

D’autre part, on sait que le nombre de guichets automatiques axés sur les crypto-monnaies devrait augmenter rapidement dans un proche avenir, et il est improbable que de telles escroqueries disparaissent à jamais. Il faudra donc redoubler de vigilance !

Que pensez-vous de la décision du juge en faveur de la société de guichet automatique de Bitcoin ? Dites-nous dans la section des commentaires !

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, avmoyenne 5,00 sur 5)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X