Bloomberg : les comptes bancaires sont difficiles d’accès aux crypto-entreprises

Bloomberg : les comptes bancaires sont difficiles d’accès aux crypto-entreprises

Actualités
8 mars 2019 par Océane

Dans une publication financière, Bloomberg a mentionné la difficulté rencontrée par les entreprises de crypto-monnaies pour ouvrir des comptes bancaires.

Les grandes banques refusent de « se casser la tête »

Le rapport entre les crypto-monnaies et les institutions financières a toujours été délicat.

« Bien que la monnaie virtuelle ait franchi de nombreuses étapes, et convaincu certaines autorités à l’adoption, les systèmes bancaires affichent encore cette opacité contre les crypto-monnaies », explique Bloomberg dans un rapport financier.

Dans la publication, Bloomberg fait référence au cas particulier de Sam Bankman-Fried, PDG d’une crypto-société dénommée Alameda qui se serait confronté à des murs, lors de ces tentatives.

« Il n’est pas illégal pour les banques de servir les entreprises, mais c’est un énorme casse-tête de conformité qu’elles ne veulent pas côtoyer », affirme-t-il.

Une barrière qui s’établit contre les crypto-entreprises

Outre l’exemple de Bankman-Fried, d’autres entités ont également eu le malheur de se heurter aux refus des institutions financières.

Bloomberg rapporte ainsi le cas du groupe NKB, société de conseil Blockchain, qui aurait ramassé les échecs pour mettre en place des relations bancaires.

Ben Sebley, responsable du courtage de NKB a ainsi affirmé :

« Nier les opérations bancaires de base est une folie qui entrave la croissance du secteur et oblige les entreprises à faire preuve de créativité pour résoudre le problème. Les banques font preuve d’une trop grande prudence. »

Cependant, pour que les institutions financières ouvrent la porte aux monnaies numériques, il faudra attendre des initiatives et des résultats probants émanant de leurs pairs, et c’est à partir de cette pensée que la banque Suisse Julius Baer avait annoncé son projet de partenariat avec Seba Crypto pour offrir un accès aux services d’actifs numériques.

à lire aussi :  Maecenas et Dadiani initient la première vente d’art en crypto-monnaies

Que pensez-vous de ce rapport de Bloomberg ? Donnez votre avis dans la section commentaires.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X