La Blockchain se met au service de la lutte contre l’exploitation des travailleurs migrants

La Blockchain se met au service de la lutte contre l’exploitation des travailleurs migrants

Actualités
20 décembre 2019 par Victor

Diginex et l’United Nations-led International Organization for Migration (IOM) ont développé un nouvel outil pour la prévention de l’exploitation des travailleurs migrants à Hong Kong.

L’IRIS-SAFER : un système Blockchain

Selon un communiqué de presse de la société de services financiers, un outil sera mis en place à travers 1 500 agences asiatiques spécialisées dans le recrutement de travailleurs domestiques migrants.

Baptisé IRIS-SAFER (International Recruitment Integrity System Self-Assessment for Ethical Recruitment), le système Blockchain ainsi conçu a été le fruit du labeur de l’entreprise financière Diginex et de l’IOM, sous la direction des Nations Unies.

Les associés veulent s’assurer de l’immuabilité des enregistrements de données avec la transparence et l’intégrité prouvées du grand registre distribué.

Giuseppe Crocetti, le chef de mission de l’IOM, a expliqué :

« Grâce à IRIS-SAFER, les agences apprendront d’abord ce que sont les normes mondiales de recrutement éthique, puis elles seront en mesure de démontrer leurs progrès et, finalement, de prouver leur engagement. Avec ce projet, nous tirons parti de l’action mondiale de l’IOM, par le biais de l’initiative IRIS, et l’adaptons à l’expérience spécifique du recrutement de travailleurs domestiques migrants à Hong Kong ».

Les ambitions de Diginex et l’IOM sont assez nobles, puisqu’ils souhaitent déployer le système IRIS-SAFER dans plusieurs pays.

Diginex et l’ONU s’activent fortement

Suite à sa fusion inversée avec le holding d’investissement 8i, Diginex a été cotée chez Nasdaq. Elle s’est également associée à Global Digital Finance, l’organisme qui a massivement promu la finance numérique, en octobre 2019.

Quant à l’ONU, elle a signé un partenariat stratégique avec l’entreprise de télémédecine et de télépsychiatrie doc.com – basée sur la technologie Blockchain – vers fin 2018. Cette initiative ambitionne d’entretenir la gratuité des services de santé de base en Afrique orientale.

à lire aussi :  L’ancien PDG de Bitmain crée une crypto-startup de services financiers

Que pensez-vous du système IRIS-SAFER pour la lutte contre l’exploitation des travailleurs migrants ? Dites-nous dans les commentaires ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X