La Blockchain fait ses preuves auprès de la Défense Nationale sud-coréenne

La Blockchain fait ses preuves auprès de la Défense Nationale sud-coréenne

Actualités
8 août 2019 par Victor

L’agence nationale chargée des acquisitions militaires en Corée du Sud, dénommée Defence Acquisition Program Administration ou DAPA, a développé une plateforme Blockchain pour rendre efficace les opérations d’achat dans le ministère de la Défense.

Une initiative de plusieurs agences de la Défense

La nouvelle plateforme aurait pour but de parfaire l’approvisionnement en équipements militaires, la gestion de la logistique ainsi que le transfert de fonds.

Le plus grand avantage serait l’automatisation dans la gestion des propositions commerciales, ce qui résorberait les inconvénients rencontrés dans le traitement des documents physiques.

En effet, ce projet est une initiative conjointe de la DAPA avec trois autres institutions nationales de la Défense, dont l’Agence de défense de la technologie et de la qualité (DTaQ), l’Agence de développement de la défense (ADD) et la Korea Defence Industry Association (KDIA).

Etant donné le potentiel dont regorge la technologie Blockchain, l’agence serait actuellement en train d’explorer d’autres cas d’utilisation de cette technologie, notamment la certification, les approbations d’importation et d’exportation et la gestion des matières premières pour la défense.

La Blockchain gagne de l’estime aux yeux du gouvernement sud-coréen

L’Administration sud-coréenne n’est plus une novice dans l’utilisation de la technologie Blockchain.

L’année dernière, plusieurs agences gouvernementales ont exploré cette technologie, à l’instar de la Korea Internet & Security Agency (KISA), une sous-organisation du ministère des TIC, qui a promis de doubler le nombre de ses projets pilotes Blockchain pour cette année.

A cet effet, le budget initialement alloué au développement de projet Blockchain a été doublé.

Le ministère des Sciences, des TIC et de la planification sud-coréen se serait également associé au ministère des Océans et des Pêches pour le lancement d’un projet Blockchain visant à améliorer l’efficacité des services du transport de conteneurs.

à lire aussi :  #Airdrop Venezuela : la campagne de charité qui vient à la rescousse des Vénézuéliens

Que pensez-vous de l’implantation progressive de la technologie émergente dans le secteur public ? Partagez votre avis dans la section commentaire ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X