Bitcoins et autres altcoins : « De multiples possibilitées à explorer » [rapport]

Drapeau_francais_bitcoinUn rapport de la commission des finances (France) est disponible en ligne.

Extrait prometteur :

L’attention accordée presque exclusivement aux risques revient à ignorer les multiples opportunités qu’ouvrent les monnaies virtuelles. Ce n’est pas parce qu’une innovation vient mettre au défi nos conceptions traditionnelles de l’économie et de la souveraineté qu’il faut les rejeter en bloc, d’autant qu’il serait très difficile d’empêcher les particuliers d’en faire usage sur des plateformes offshore, hébergées à l’étranger.

D’abord, en tant qu’alternative aux monnaies légales, les monnaies virtuelles n’ont sans doute pas encore déployé tout leur potentiel. Les plus optimistes parlent ainsi de mettre en place des offres de crédit ou encore de financement participatif (crowdfunding) en bitcoins.

Mais surtout, plus encore qu’une « monnaie », le bitcoin est une technologie, un protocole de validation des transactions entièrement décentralisé, « auditable » par tous et très sécurisé. En effet, dans le protocole bitcoin, aucun « tiers de confiance » n’est jamais en possession de l’information complète, celle-ci étant néanmoins parfaitement vérifiée. Or, s’il est possible de valider des transactions par cette méthode, pourquoi ne pas s’en servir pour valider autre chose ? Par exemple, des mots de passe, des titres d’identités, des diplômes et autres certificats, ou même des votes électroniques. La fraude sur l’authenticité de nombreux documents ou procédures pourrait s’en trouver considérablement réduite.

D’ailleurs, le bitcoin n’est pas la seule « monnaie virtuelle », loin s’en faut : il y en a eu d’autres hier (Liberty Reserve, e-Gold), il y en aura d’autres demain (le litecoin est par exemple inspiré du bitcoin). Il est donc très important pour les pouvoirs publics de ne pas rester en retraitet d’accompagner ces innovations par une régulation adaptée.

C’est très encourageant. De plus récemment « Le seul moyen d’arrêter le bitcoin, c’est d’ éteindre internet » (par Eric Larchevêque de La Maison Du Bitcoin).

Jadis, le grand royaume de France élabora une arme ultime pour anéantir internet. Tout les officiels du royaume croyaient en la puissance de cette arme destructrice. Cette arme redoutée par le monde entier (lol) s’appelait : Le Minitel. Mais le minitel trop cher disparut terrassé par le redoutable internet.

Si je devait faire une prédiction : le bitcoin et autres altcoins, à l’avenir en France, vont simplement être fortement taxée et réglementée à la française (une règlementation bien lourde).

Vous aussi vous pensez que le bitcoin a un bel avenir en France ?

Vous aimerez aussi...

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Bitcoins et autres altcoins : « De multiples possibilitées à explorer » [rapport]"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Nic
Invité

Bonjour,
tout d’abord félicitation pour ce site qui est top!!
Ainsi qu’en est il de la taxation associée au Système Bitcoin?
Merci

wpDiscuz