Une banque russe exploite 5 000 distributeurs automatiques “sans contact”

Une banque russe exploite 5 000 distributeurs automatiques “sans contact”

Actualités
12 juin 2020 par Antoine

Sberbank, la plus grande banque russe, a commandé plus de 5000 distributeurs automatiques de dernière génération qui ne nécessitent aucun contact physique. Ces nouveaux dispositifs fonctionnent en effet à distance à partir d’une application mobile, selon un communiqué de la banque.

Limiter les contacts physiques

Selon les rapports officiels, SBerbank lance en exclusivité plus de 5000 distributeurs automatiques qui limitent les contacts physiques, un vecteur majeur de la propagation du coronavirus. En effet, les utilisateurs n’ont pas à interagir avec les écrans tactiles. A la place, ils peuvent connecter leur smartphone à la nouvelle génération de distributeurs automatiques pour effectuer leurs opérations.

Les nouveaux dispositifs prennent ainsi en charge les applications de paiement suivant: Samsung Pay, MirPay, Apple Pay, Huawei Pay et Google Pays. La Sberbank annonce également que les 5000 distributeurs intègrent la technologie Blockchain, sans toutefois préciser quel rôle elle remplira au sein de l’écosystème de machines.

Selon le rapport de la banque russe, les guichets automatiques seraient résistants aux actes de vandalisme et déploient la technologie de reconnaissance faciale pour garantir un niveau de sécurité élevée.

Un fervent partisan de la Blockchain

La Sberbank est l’une des banques les plus investies dans la technologie Blockchain. La banque est devenue la première institution bancaire à obtenir un brevet Blockchain en novembre 2019. Elle a collaboré avec le ministère russe de l’économie et le gouvernement pour mettre en place un bac à sable réglementaire pour les développements de solutions Blockchain à travers le pays.

Toutefois, la banque russe hésite à prendre en charge les crypto-monnaies en raison de l’hostilité des législateurs à l’égard de cette nouvelle classe d’actifs. En début de semaine, les législateurs avaient jeté un froid sur la crypto-industrie après avoir proposé une loi qui interdit le commerce de crypto-monnaies.

à lire aussi :  Russie : "la censure effective des crypto-monnaies comme moyen de paiement ne sera pas facile"

Que pensez-vous de cette investigation de la Sberbank dans les paiements numériques ? Réagissez dans la section commentaires ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X