La banque centrale espagnole est en faveur de l’adoption des crypto-monnaies

La banque centrale espagnole est en faveur de l’adoption des crypto-monnaies

Actualités
9 août 2018 par Victor

La Banco de España, dite BDE, vient de publier un nouveau document sur lequel elle met en exergue les avantages offerts par les crypto-monnaies dans la gestion des politiques financières et du système financier espagnole. Cette initiative place le pays au premier plan dans l’adoption de l’industrie des monnaies virtuelles. Il rejoint le Royaume-Uni, Malte et la Suisse en reconnaissant l’apport des crypto-marchés sur la nation dans sa généralité.

Promouvoir des mécanismes créatifs au sein de l’économie espagnole

Galo Nuño, le directeur général de l’économie de la BDE estime que l’utilisation des crypto-monnaies dans les transactions bancaires pourrait renforcer significativement l’économie espagnole. Néanmoins, il a souligné le fait que seules les crypto-monnaies émises par les banques centrales (CBDC) seraient dignes d’intérêt.

D’après le média ICOExaminer :

« Rédigé par Galo Nuño, membre de la direction générale de l’économie de la Banco de España qui s’est vu confier le mandat d’examiner les principales motivations pour lesquelles un certain nombre de banques centrales étudient actuellement les conséquences potentielles de l’introduction de tels instruments, le rapport se concentre spécifiquement sur les conséquences et implications potentielles de la monnaie numérique pour la gestion des réserves bancaires, la politique monétaire et la stabilité financière générale. »

« Nuño met l’accent sur la capacité des monnaies numériques à offrir une gamme plus large de mécanismes créatifs pour gérer la masse monétaire générale, en particulier pour régner sur la quantité d’argent en circulation dans l’économie réelle lorsque cette option n’est pas disponible pour la monnaie fiduciaire. »

La Banque d'Espagne se montre assez favorables aux crypto-monnaies

Faciliter la gestion de la politique monétaire avec les crypto-monnaies

Les récents événements présagent une adoption croissante des crypto-monnaies au sein des frontières européennes. L’Espagne accorde une attention toute particulière aux nouvelles enquêtes de la Commission européenne liées aux actifs numériques, laissant à penser que le pays se fraie un chemin pour devenir une destination de choix pour les entreprises du secteur blockchain et des crypto-monnaies.

« L’introduction de la CBDC améliore la conduite de la politique monétaire par un meilleur contrôle des rendements du marché, auxquels les épargnants et les emprunteurs doivent faire face. De plus, la possibilité d’éliminer les restrictions associées au niveau zéro du taux d’intérêt est théoriquement attrayante, surtout dans un environnement de faibles taux d’intérêt comme celui que nous connaissons actuellement », a commenté Galo Nuño.

Le système actuel empêche l’établissement d’un taux d’intérêt négatif. Aussi, la production de la monnaie fiduciaire continue de croître, multipliant la liquidité des économies existantes. Par ailleurs, les banques centrales manifestent un intérêt accru pour la création de crypto-monnaies non seulement pour un changement de système de paiement, mais également pour inclure les personnes qui ne sont pas bancarisés.

à lire aussi :  La Pologne révise la taxation des crypto-monnaies et promet un cadre règlementaire plus intelligent

Cependant, l’utilisation des crypto-monnaies par les gouvernements et les banques centrales seraient une première, ce qui rend difficile l’analyse effectuée par les institutions financières quant aux effets sur l’économie et la société en générale.

Pensez-vous que les monnaies virtuelles soutenues par un gouvernement pourraient améliorer la politique monétaire ? Faites-nous part de votre avis dans les commentaires ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

[Campagne de correction] quand vous trouvez une faute d’orthographe, grammaire et syntaxe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. (5 rapports d’erreur par tranche de 5 minutes max)

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :