Banni de Paypal, Tommy Robinson se tourne vers Bitcoin

Banni de Paypal, Tommy Robinson se tourne vers Bitcoin

Actualités
17 novembre 2018 par Xavier

Suite à des déclarations jugées contraires à la politique de Paypal, Tommy Robinson s’est vu censuré et banni de la plateforme de paiement en ligne. En guise de réplique, ce dernier n’a pas manqué de communiquer sa réponse sur Facebook en accusant ostensiblement la société de « fasciste » centralisateur, contrairement à ce qu’elle devrait être, à l’instar de Bitcoin qui lui a permis de collecter des dons sans craindre la censure.

Un duel de conviction qui guide Robinson vers la sortie de Paypal

Journaliste et militant de l’European Defence League, Robinson n’est pas le plus doux des militants et c’est bien connu. Dans cette affaire, Paypal l’aurait banni de sa plateforme pour des raisons d’éthique et idéologiques qui seraient incommodes à la politique de la société.

La célèbre plateforme de paiement a ainsi exprimé que ses services refusaient d’être « utilisés pour promouvoir la haine, la violence ou d’autres formes d’intolérance discriminatoires », en dénonçant l’activité de Robinson.

Une réponse qui fait honneur à Bitcoin

Sans attendre, Robinson s’est tourné vers Facebook pour dénoncer à son tour l’incohérence de l’action de Paypal. Dans son post, il a déclaré « vous ne pouvez même pas expliquer ce que j’ai fait qui n’est pas conforme à leur contrat d’utilisation. »

D’autre part, il a clairement incité les personnes qui le soutiennent à quitter Paypal en déclarant « si vous voulez me soutenir, vous pouvez le faire sans Paypal sur www.supporttommy.com ou en utilisant Bitcoin. »

Son message n’est pas resté muet car de nombreux partisans ont quitté Paypal suite à cette vidéo, en sachant qu’il existe toujours un moyen plus libre d’offrir des dons via Bitcoin, récemment utilisé pour le soutenir lors de son séjour en prison.

à lire aussi :  La Cour suprême sud-coréenne saisit 1,4 million de dollars en Bitcoin dans une affaire pénale

Plus tôt cette année, Tommy Robinson a été emprisonné en quelques heures seulement alors qu’il couvrait en vidéo et dans la rue le procès d’une partie du gang de plus de 200 violeurs qui a fait plus de 1 400 victimes. De 2004 à 2011, la police et les services sociaux ont fermés les yeux sur les viols organisés d’enfants de 13 à 17 ans. Après l’arrestation de Tommy Robinson qui couvrait l’un des procès, la « justice » avait même ordonné l’interdiction d’en parler dans les médias.

Arrestation de Tommy Robinson alors qu’il diffusait en direct la sortie du tribunal lors du procès du gang des violeurs

Que pensez-vous de cette affaire sur Robinson ? Réagissez dans la section des commentaires.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, avmoyenne 5,00 sur 5)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X