L’autorité britannique de la protection des données émet des inquiétudes sur le Libra

L’autorité britannique de la protection des données émet des inquiétudes sur le Libra

Actualités
7 août 2019 par Clémentine

Alors que le Libra suscite des inquiétudes de toutes parts, le Royaume-uni rejoint la liste toujours  plus grande de pays qui demandent plus de clarté et d’informations sur la manière dont la crypto-monnaie native de Facebook garantira la protection des données de ses utilisateurs.

La protection des données, une priorité

Les régulateurs qui craignent que le Libra puisse perturber le système financier international ont commencé à demander plus de détails sur le crypto-projet. Plus récemment, l’autorité britannique de la protection des données, l’Information Commissioner’s office, a sommé les développeurs du Libra d’exposer la manière dont ils garantiront la protection des données de ses utilisateurs.

Pour ce faire, l’information Commissioner’s office (ICO) a envoyé une demande d’information auprès de Facebook et des 28 autres organismes qui géreront et exploiteront le réseau Libra d’ici 2020.

Toutefois, les risques présentés par le Libra « ne se limitent pas à la protection de la vie privée financière, puisque l’implication de Facebook Inc. et de ses vastes catégories de collecte de données sur des centaines de millions d’utilisateurs soulève des préoccupations supplémentaires », explique l’autorité britannique.

Facebook inquiète

Plusieurs juridictions en charge de la protection des données ont tiré la sonnette d’alarme sur le fait que Facebook « n’a pas abordé de manière spécifique les problèmes relatifs à la protection de la vie privée dans le passé ».

Les régulateurs du monde entier doutent surtout que Facebook puisse appliquer les mesures nécessaires pour protéger les « millions de renseignements personnels » de ses utilisateurs dans le cadre du lancement du Libra.

« Etant donné les plans rapides pour le Libra et son porte-monnaie Calibra, nous nous inquiétons du peu de détails disponibles sur les pratiques de traitement de l’information qui seront en place pour sécuriser et protéger les renseignements personnels », a annoncé Elizabeth Denham, le commissaire à l’autorité britannique de la protection des données.

Que pensez-vous de ces inquiétudes sur le Libra ? Donnez-nous votre avis dans la section des commentaires ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Clémentine

Passionnée de l'univers geek, Clémentine repère les actualités les plus intéressantes et participe à leur rédaction.

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X