L’Australie met la Blockchain au service de la sécurité sociale

L’Australie met la Blockchain au service de la sécurité sociale

Actualités
24 mai 2018 par Xavier

Une agence australienne de numérisation a annoncé ses plans visant à explorer l’utilisation de la technologie Blockchain dans la fourniture de prestation de sécurité sociale à la population.

Numériser le gouvernement australien

Randall Brugeaud

Randall Brugeaud, le directeur général de Digital Transformation Agency (DTA), s’est exprimé lors d’une conférence de presse qui s’est tenue à Sydney, en évoquant spontanément que le paiement des prestations sociales est « un cas d’utilisation précoce pour la Blockchain. »

Fondée en 2015, la DTA a été établie dans le cadre d’un programme de numérisation du gouvernement. L’agence engage d’autres organismes gouvernementaux et ces derniers sont poussés à se soumettre à la numérisation.

Le média ZDNet a rapporté les déclarations :

« Notre plan est de chercher des cas d’utilisation dans le Commonwealth en nous concentrant d’abord sur le système de paiement des prestations sociales, puis en travaillant avec notre norme de service numérique, nous travaillerons sur un prototype cible, » a annoncé Brugeaud.

D’importants avantages

Le bien-être en matière de sécurité sociale des citoyens est mis à l’avant-plan sur une Blockchain. La technologie du grand registre distribué favorise la transparence, l’immuabilité et l’efficacité accrue du système par l’intermédiaire de paiements automatisés.

Les paiements de Centrelink, affilié au Département des services de santé (DHS) « offre une gamme de paiements et de services pour les personnes enclines à un changement majeur, » selon le gouvernement australien. Par conséquent, l’agence se concentre sur Centrelink.

L’Australie a alloué 700 000 dollars australiens dans le cadre de son budget 2018-2019 à la DTA, peu de temps avant l’annonce de l’utilisation de la technologie Blockchain dans les prestations sociales. L’exploitation de la Blockchain au sein des services gouvernementaux sera, en outre, spécifiquement étudiée.

à lire aussi :  L’Inde explore l’utilisation de la Blockchain dans la gestion des subventions d’engrais

« Le potentiel de la Blockchain à enregistrer en toute sécurité des transactions sera étudié, en s’appuyant sur l’expérience d’autres organisations du secteur public et privé, » a ajouté Brugeaud.

Que pensez-vous de l’utilisation de la technologie Blockchain dans la fourniture de prestation de sécurité sociale ? Faites-nous savoir dans la section des commentaires ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X