Associated Press collabore avec la startup Blockchain Civil

Associated Press collabore avec la startup Blockchain Civil

Actualités
4 septembre 2018 par Victor

La startup de crypto-monnaies Civil aimerait redorer l’image de l’industrie du journalisme en tirant avantage de la technologie du grand registre distribué. Elle collabore avec Associated Press, une entreprise âgée de 172 ans, pour conserver le droit d’auteur des services de journalisme.

Une réciprocité en terme d’avantage

Civil Media Company vise à utiliser la Blockchain dans la protection du métier de journalisme par le biais de l’accord en deux parties avec l’une des plus grandes agences de presse des États-Unis, Associated Press (AP).

D’abord, Associated Press devrait octroyer une licence pour son contenu aux salles de rédaction du réseau Civil. Ensuite, la collaboration entre les deux sociétés implique l’utilisation de la Blockchain pour le suivi du flux des contenus et l’application des droits de licence.

Les avantages réciproques d’AP et Civil permettent autant l’accès à l’expérience d’AP en matière de licence, de pratique commerciale et de conception de produits que l’accès aux clients du réseau Civil et une opportunité d’adopter la Blockchain.

Les jetons numériques Civil seront également utilisés pour la création d’un système autonome faisant la promotion du journalisme éthique et de qualité.

Rétablir la confiance et la crédibilité du journalisme

Civil compte 14 salles de rédaction qu’il est en train de mettre en place grâce au financement de 5 millions de dollars américains accordé par ConsenSys en 2017. La société aspire à créer un marché décentralisé pour le journalisme durable, d’après une annonce récente sur son blog officiel.

Matthew Iles, le fondateur et PDG de Civil a exprimé son envie d’une nouvelle économie dans le secteur du journalisme. Il a déclaré qu’il souhaitait déraciner le modèle de revenus basé sur les annonces de longue date pour offrir aux journalistes la propriété de leurs contenus. Cette initiative devrait rétablir la confiance et la crédibilité de l’industrie du journalisme. D’autant plus que l’ère des « fausses nouvelles » (ou « fake news ») a fortement touché le secteur.

à lire aussi :  Les jumeaux Winklevoss : une nouvelle demande de brevet pour le stockage sécurisé des crypto-monnaies

« Nous avons maintenant un problème qui ne consiste pas seulement à traiter les fausses nouvelles littérales, mais aussi les aspects sociaux des gens qui ne savent plus vraiment à quoi et qui faire confiance parce que les gens lancent des allégations », a déclaré Iles à TechCrunch, en ajoutant :

« Nous pensons que Civil va créer de bien meilleurs signaux pour que les consommateurs sachent vraiment si une agence de presse est digne de confiance et crédible, malgré tout ce que les gens puissants peuvent dire. »

Que pensez-vous du projet Blockchain de Civil et Associated Press ? Faites-nous savoir dans la section des commentaires ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, avmoyenne 5,00 sur 5)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X