Andreas Antonopoulos alerte sur la nouvelle vague de crypto-projets frauduleux

Andreas Antonopoulos alerte sur la nouvelle vague de crypto-projets frauduleux

Actualités
24 juin 2019 par Antoine

Andreas Antonopoulos a émis de nouvelles mises en garde sur les escroqueries liées aux crypto-monnaies. Il présage l’imminence de projets frauduleux autour du Bitcoin et d’autres altcoins dans un avenir proche, ce qui représente une recrudescence des événements mémorables de 2017.

Le leader d’opinion avise les investisseurs

Le grand partisan du secteur de la crypto-monnaie et respecté des membres de la communauté, Andreas Antonopoulos,  met en garde les investisseurs du Bitcoin sur une nouvelle vague de projets frauduleux.

Ses soupçons se basent sur un afflux anormal de publicités, des emails et messages personnels sur les médias sociaux concernant des Initial Coin Offering (ICO) et des Initial Exchange Offering (IEO). Il s’agit d’invitation pour la promotion des projets de l’industrie crypto.

Selon un tweet traduit d’Antonopoulos du 20 juin :

« Juste pour votre information : les courriels d’ICO, d’IEO, du « marketing d’influence »,[], « conseiller », etc. ont recommencé à affluer. Les gens m’offrent (plusieurs personnes) 25 000 $ à 250 000 $ pour approbation, révision, tweets, etc. Je dis non, mais beaucoup accepte. Les escroqueries arrivent. Soyez prudents ».

Le même schéma d’escroquerie qu’en 2017

Les annonces publicitaires d’ICO et d’IEO ont commencé à émerger il y a un mois environ. Le marché baissier du Bitcoin et des altcoins n’était pas propice aux arnaques des malfaiteurs. Mais depuis que les prix ont flambé, ils réapparaissent pour chercher leur proie.

à lire aussi :  Le PDG de BlackRock nie les rumeurs colportées sur son intérêt pour les crypto-monnaies

Le phénomène FOMO est également en cause et de nouveaux investisseurs envahissent le secteur, espérant en tirer profit.

Ainsi, le leader d’opinion demande à ce que ses followers soient vigilants pour prévenir les formes d’escroquerie les plus fréquentes, comme les systèmes à la Ponzi et les schémas de pump-and-dumps.

En avril, les autorités de régulation Securities and Exchange Commission (SEC) et Commodity Futures Trading Commission (CFTC) ont également pris des mesures sécuritaires contre les sites internet frauduleux de services de conseil, d’investissement et de trading pour les crypto-monnaies.

Que pensez-vous de l’anticipation d’Antonopoulos sur la nouvelle vague d’escroqueries liée aux crypto-monnaies ? Dites-nous dans la section des commentaires ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, avmoyenne 1,00 sur 5)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X