Amazon obtient un brevet pour le marché des flux de données réalisées sur la Blockchain

Amazon obtient un brevet pour le marché des flux de données réalisées sur la Blockchain

Actualités
21 avril 2018 par Victor

Une filiale du géant technologique basé à Seattle, Amazon, a pu obtenir un brevet du bureau américain des brevets, pour un marché de données  de streaming. Celui-ci permettrait aux utilisateurs de recevoir en temps réel des données de transaction en crypto-monnaies. Différents flux de « data » et de flux combinés vont pouvoir être corrélés. Amazon.com a déposé sa demande liée à cette requête, en septembre 2014.

Les organismes d’application de la loi accordent un brevet à Amazon

Selon un document publié par l’US Patent and Trademark Office (USPTO) le 17 avril, Amazon Technologies Inc a obtenu un brevet permettant la réception en temps réel de données de transactions en monnaies virtuelles. Les individus et les organisations auront alors la possibilité de vendre les flux de données aux clients qui ont souscrit à ces informations.

Quant aux développeurs, ils seront libres de « construire des tableaux de bord en temps réel, de capturer des exceptions et de générer des alertes, de bâtir des recommandations et de prendre d’autres décisions commerciales ou opérationnelles en temps réel, » d’après la filiale du géant du commerce électronique.

Un large éventail d’applications avec Bitcoin à l’honneur

En premier lieu, le dépôt décrit « un flux de données qui publient et incluent des transactions globales de Bitcoin (ou toute transaction de crypto-monnaie). »

Par exemple, un groupe de commerçants en ligne qui accepte les transactions Bitcoin peut avoir une adresse d’expédition qui peut établir une corrélation entre l’adresse Bitcoin. Les commerçant sont à même de combiner l’adresse de livraison avec les données de transaction Bitcoin pour créer des données corrélées et republier les données combinées en tant que flux de données combinées. Un groupe de fournisseurs de télécommunication a la possibilité de s’abonner en aval aux flux de données combinées et être en mesure de corréler des adresses IP (Internet Protocol) des transactions avec les pays d’origine. De leur côté, les agences gouvernementales ont le droit de souscrire en aval et corréler les taxes afin d’identifier les participants aux transactions.

à lire aussi :  Ebay acceptera Bitcoin, ça ne fait presque aucun doute

En deuxième lieu, le dépôt explique la manière dont un organisme d’application de loi reçoit les données sur les transactions mondiales de Bitcoin. Celles-ci sont liées à Internet et à des adresses d’expédition physiques.

Par exemple, un organisme d’application de la loi peut soit être un client, soit souhaiter recevoir des transactions mondiales en Bitcoin, corrélées par pays, avec les données des fournisseurs d’accès à internet, pour déterminer les adresses IP sources et les adresses d’expédition qui correspondent aux adresses Bitcoin.

CNBC a sollicité des informations supplémentaires à Amazon qui n’a pas immédiatement répondu.

Que pensez-vous des cas d’utilisation de crypto-monnaies décrits dans le brevet de marché de données d’Amazon ? Réagissez dans la section des commentaires ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, avmoyenne 5,00 sur 5)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X