Le Venezuela va émettre 100 millions de Petros, sa crypto-monnaie nationale


Nicolás Maduro, le président du Venezuela a fait les gros titres des sites spécialisés blockchain et crypto-monnaie lorsqu’il a ordonné l’émission du tout premier lot de Petro : la monnaie numérique du pays qui est garantie par des barils de pétrole. Maduro a annoncé :

« J’ai ordonné l’émission de 100 millions de Petros, basés sur la richesse nationale. Chaque Petro aura la valeur d’un baril de pétrole vénézuélien. »

Le cours mondial du baril de pétrole se négocie aux alentours de 61,73, au 8 janvier 2018.

El Nuevo Herald a révélé que l’émission de cette crypto-monnaie « sera faite par des places de marché virtuelles qui sont actuellement en période d’essai ».

La toute première réunion des mineurs de Petro aura lieu au niveau national le 14 janvier, durant laquelle se réuniront les autorités chargées de l’exploitation. La nouvelle monnaie sera présentée officiellement après la publication de son livre blanc. Maduro a déclaré,

« J’appelle à réaliser une première réunion nationale des mineurs de la crypto-monnaie, El Petro, pour ce dimanche prochain, le 14 janvier. »

L’annonce concernant la création de Petro, la plus importante crypto-monnaie vénézuélienne, a été faite par Maduro début décembre. Il a créé l’Observatoire Blockchain et un groupe de travail sur les crypto-monnaies une semaine plus tard pour superviser le lancement et l’exploitation de cette technologie. Peu après, il a même publié un bulletin officiel détaillant le processus d’exploitation minière, de négociation et de lancement de Petro. Il a également alloué plus de 5 milliards de barils de pétrole brut qui doivent garantir cette crypto-monnaie vénézuélienne. Un registre a également été ouvert pour permettre aux citoyens du Venezuela de s’inscrire au minage de Petro. L’inscription est ouverte jusqu’au 21 janvier.

Rares sont ceux qui restent encore sceptiques quant à la faisabilité des plans de Maduro. Le législateur de l’opposition Jose Guerra, qui dirige la Commission des finances de l’Assemblée nationale, estime que la crypto-monnaie Maduro sera considérée comme illégale. Il a affirmé lors d’une entrevue récente tenue par Abc Internacional que :

« La crypto-monnaie ne peut pas être émise avec des réserves de pétrole comme garantie. L’article 3 de la loi vénézuélienne sur les hydrocarbures organiques indique que les réserves pétrolières ne peuvent être exploitées, c’est-à-dire celles qui se trouvent dans le sous-sol et qui sont très abondantes, ne peuvent être mises en gage d’aucune opération commerciale ou financière ».

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (3 votes, avmoyenne 4,33 sur 5)
Loading...
Continuez la discussion :
Likez notre page Facebook, et inscrivez-vous au groupe Facebook. Suivez notre compte Twitter.
à lire aussi :  La Chine opte pour la Blockchain pour lutter contre la pauvreté au Tibet
[Campagne de correction et d'amélioration] Lorsque vous trouvez une erreur d'orthographe, de grammaire, faute de frappe, ou une information à corriger/préciser merci de : 1. sélectionner le texte. 2. appuyer sur "CTRL + Entrée".
Une fenêtre de dialogue vous invite alors à proposer une correction.

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. miguel sobreira dit :

    Le payé et en crise financier pleine crise économique il on plus de pétrole. Ses un dictateur qui on a la place d’un président faite très attention même si la monnaie décolle faite attention… Regarde les reportage sur m6 enquête exclusive renseigne vous bien sur ce pays

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X