Thomson Reuters lance un indicateur de sentiment sur le Bitcoin


Thomson Reuters a lancé un indicateur de sentiment sur le Bitcoin, qui sera relié à des flux de données financières. La jauge de sentiment est conçue pour donner aux investisseurs une meilleure idée de l’évolution du prix du bitcoin sur le marché, ce qui prouve que les crypto-monnaies entrent progressivement dans le monde de l’investissement institutionnel.

Utiliser les sentiments sur le Bitcoin pour rendre les investisseurs riches

En collaboration avec MarketPsych Data LLC, le cabinet d’études spécialisé sur l’économie, le géant canadien des médias a affirmé qu’une nouvelle version des indicateurs de MarketPsych, suivra et analysera les discussions en ligne liées au Bitcoin. De cette manière, les flux de données de plus de 400 sites internet et comptes dédiés aux crypto-monnaies, dont des articles de presse, les informations sur les médias sociaux, seront intégralement exploités. Les tendances et les thèmes liés au marché pourraient alors être identifiés plus facilement.

Austin Burkett, responsable mondial des flux et de la recherche pour la gestion quantitative de Thomson Reuters a déclaré dans un communiqué :

Les nouvelles et l’activité sur les réseaux sociaux n’ont jamais eu un rôle aussi important dans le processus d’investissement et de gestion du risque avec le développement de la gestion passive et quantitative, aussi les outils pour les aider à gérer et à analyser ces données est également nécessaire.

Les tendances des moteurs de recherches sont liées aux prix du BTC

L’intelligence artificielle est utilisée pour analyser toutes les données pertinentes. A l’aide des paramètres critériels tels que la cupidité et la peur, les investisseurs peuvent identifier les opportunités d’achat ou de vente, ce qui pourrait encourager une décision objective.

L’année dernière, le prix du Bitcoin a connu une tendance haussière atteignant 1 300%, il a été estimé à 20 000 $ en décembre. Durant cette tendance haussière, Google Trend a identifié le mot «Bitcoin» comme étant le sujet le plus recherché. Depuis mi-février, les recherches sur le mot «Bitcoin» auraient considérablement baissé. Le prix du BTC a perdu plus de la moitié de sa valeur depuis décembre. Suite à plusieurs études, les analystes de Google Trends ont conclu que les tendances des moteurs de recherche sont presque directement liées au prix de la crypto-monnaie.

Ces conclusions confirment cette recherche universitaires de 2015 qui, déjà à l’époque, corrèle la courbe du Bitcoin avec l’activité des médias sociaux et sur les moteurs de recherche. L’étude consistait à évaluer le sentiment des tweets en rapport avec Bitcoin (positif, négatif, neutre) afin d’établir un modèle de corrélations. Le document évoque également la possibilité d’utiliser Google Trend.

A partir des résultats d’une analyse de corrélation croisée entre ces séries chronologiques, nous pouvons affirmer que les tweets positifs peuvent contribuer à prédire le mouvement du prix du Bitcoin dans quelques jours. Google Trends pourrait être vu comme une sorte de prédicteur.

En général, […] les tweets peuvent prédire la tendance du marché 3-4 jours à l’avance, avec une bonne chance de succès

Que pensez-vous de l’indicateur de sentiment sur le Bitcoin de Thomson Reuters ? Réagissez dans la section des commentaires.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, avmoyenne 5,00 sur 5)
Loading...
Continuez la discussion :
Likez notre page Facebook, et inscrivez-vous au groupe Facebook. Suivez notre compte Twitter.
à lire aussi :  Le cryptographe Jonathan Bootle rejoint l'équipe de PIVX
[Campagne de correction et d'amélioration] Lorsque vous trouvez une erreur d'orthographe, de grammaire, faute de frappe, ou une information à corriger/préciser merci de : 1. sélectionner le texte. 2. appuyer sur "CTRL + Entrée".
Une fenêtre de dialogue vous invite alors à proposer une correction.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X