Suisse: les entreprises Blockchain du département de Zoug se trouvent sur la sellette

Suisse: les entreprises Blockchain du département de Zoug se trouvent sur la sellette

Actualités
9 juin 2020 par Clémentine

Alors que la crise sanitaire actuelle a profité à l’industrie des crypto-monnaies, des séquelles ont été toutefois constatées au sein des entreprises cryptos basées dans le département de Zoug en Suisse. Les autorités locales de Zoug ont donc sollicité l’aide financière du gouvernement central, mais ce soutien leur a été refusé.

Aucun soutien pour le crypto-secteur

Face à la pénurie dans laquelle sont plongées les crypto-entreprises de son département, Heinz Tännler, le directeur financier de Zoug, a demandé une enveloppe de 100 millions de francs suisse (prés de 93 millions d’euros) au gouvernement suisse afin de maintenir à flot ces entreprises. Malheureusement, la réponse à cette demande s’est conclue par la négative.

Près de 80% des entreprises opérant dans la Crypto Valley sont donc actuellement menacées de fermeture. Qui plus est, de nombreux investisseurs en capital-investissement ont décidé de retirer leur participation à cause des bouleversements économiques actuels.

Curieusement, sur environ deux douzaines de demandes liées au COVID-19, seule la demande de renflouement de Crypto Valley a été rejetée par le gouvernement fédéral.

Une solution intermédiaire a été avancée

Bien que le gouvernement fédéral ait tourné le dos à la demande de soutien organisée par Heinz Taennler, il existe toutefois une dernière carte à jouer pour sauvegarder les activités crypto dans la région de Zoug.

Les crypto-entreprises se résigneront donc à une possibilité d’emprunt avec une valeur maximale de 15 millions de francs suisses, ce qui est estimé à environ 15,4 millions de dollars. Le remboursement sera ventilé selon une part de 65% venant du gouvernement central et 35% de l’administration locale.

à lire aussi :  La crypto-industrie connait un nouveau souffle

Soulignons que la demande de couverture de prêts doit être déposée du 27 mai 2020 au 31 août 2020 via la plateforme du gouvernement. Ces demandes seront ensuite examinées par le gouvernement et des consultants indépendants engagés par l’Administration.

Que pensez-vous de la position sévère du gouvernement fédéral suisse face au secteur crypto? Faites-nous part de votre avis dans la section commentaire ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X