Un site du département américain de la défense va devenir une zone destinée au crypto-minage

Un site du département américain de la défense va devenir une zone destinée au crypto-minage

Actualités
16 septembre 2018 par Antoine

Une entreprise chinoise d’investissement en crypto-monnaies a l’intention de convertir une installation du Département de la Défense des États-Unis en centre de données dédiées au crypto-minage.

D’une installation du département de la défense à une zone de crypto-minage

Le holding chinois Wuhan General Group a déjà entamé les négociations pour construire un site de minage de crypto-monnaies à la place des installations du département américain de la défense.

Si la discussion aboutit, la société devrait recevoir les premières commandes de gréement d’ici fin octobre. La facture d’électricité du General Groupe de Wuhan sera réduite aux termes de l’accord. Le projet puisera dans une alimentation capable de supporter 1 300 appareils de minage.

Par ailleurs, la nouvelle société de crypto-minage bénéficiera du climat frais et de l’internet à haut débit de l’emplacement. C’est une condition optimale favorisant le bon déroulement des activités minières, mais aussi la raison pour laquelle de nombreuses vieilles usines américaines ont été réadaptées en sociétés liées à l’industrie naissante des crypto-monnaies.

Alcoa World Alumina and Chemicals (AWAC), qui s’étend de la Chine, des États-Unis et de l’Europe au Brésil a notamment été témoin de la disparition de ses anciens sites opérationnels basés en Amérique.

Bitmain a installé ses zones d’exploitation minière de crypto-monnaies à grande échelle dans le pays. D’autres géants miniers comme Coinmint sont également en train de mener des projets similaires.

Wuhan General Group n’est pas en reste. Ramy Kamaneh, le PDG de la société souligne son intention d’entrer dans le secteur. Il a déclaré dans le communiqué de presse :

« Nous avions prévu de construire cette opération il y a trois mois, mais avec la baisse du marché des crypto-monnaies, nous avons pris du recul pour réévaluer notre stratégie. La décision d’attendre la stabilité du marché a été une bonne décision, d’autant plus que de nombreuses machines de crypto-monnaies ne sont plus rentables sur le marché actuel. »

Plusieurs installations en vue

Un total de 1 300 plateformes sera installé dès octobre si les négociations de Wuhan General Group portent ses fruits. Il se pourrait aussi que 12 000 autres appareils soient ajoutés l’année prochaine. La société a révélé ses prévisions en informant que l’installation initiale génèrera un chiffre d’affaires mensuel de 3,5 millions de dollars.

à lire aussi :  Minage : Google fait le ménage sur son Play Store

Le minage de Bitcoin et d’altcoins est actuellement confronté à un défi majeur, celui de l’utilisation croissante de l’énergie durable comme l’hydroélectricité. Cette méthode rentable et écologique est d’ailleurs adoptée par DPW Holdings à ValatieFalls, à New York. L’Islande commence également à utiliser les centrales géothermiques.

Que pensez-vous de la société chinoise qui convertit les installations du département américain de la défense en zone dédiée au crypto-minage? Partagez votre avis dans la section des commentaires ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, avmoyenne 5,00 sur 5)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X