Le New Jersey’s Bureau of Securities stoppe Zoptax et Unocall dans des ICO illicites

Le New Jersey’s Bureau of Securities stoppe Zoptax et Unocall dans des ICO illicites

Actualités
9 août 2019 par Antoine

Suite à la découverte d’un placement illégal de titres non enregistrés, le New Jersey’s Bureau of Securities a exigé aux sociétés Zoptax et Unocall d’interrompre leurs levées de fonds en crypto-monnaies (ICO).

Des ICO réalisés illégalement

La société Zoptax aurait émis des Zoptax Coins à travers une ICO sur le site de l’entreprise même, pour un plafond flexible (cap) de 500 000 $ à 3,4 millions de dollars.

En effet, l’entreprise aurait effectué des déclarations frauduleuses sur son identité, et dissimulé des informations essentielles sur la vente de ses titres tokénisés, notamment en ce qui concerne les fonds collectés lors de l’ICO.

Quant à la société Unocall, elle a également adopté une démarche aussi déloyale que celle de Zoptax. Elle aurait présenté sur sa plateforme un programme de staking générant des intérêts à hauteur de 0,18% à 0,88% par jour, afin d’appâter les investisseurs pour participer à son ICO sur son site web.

L’opération Cryptosweep est une réussite

Le New Jersey’s Bureau of Securities est méticuleux dans la détection d’investissements douteux, étant donné la reprise du cours du Bitcoin (BTC) qui fascine la crypto-communauté en ce moment.

Selon Gerold, le chef du bureau of securities :

« Les deux actions aujourd’hui sont un rappel aux investisseurs que les investissements ou les produits crypto-monétaires comportent des risques importants et que les investisseurs doivent faire preuve de diligence avant d’investir ».

En ce sens, une opération dénommée Cryptosweep est spécialement instituée par le Bureau, aux côtés de la North American Securities Administrators Association (NASAA) depuis avril 2018. L’objet de la mission étant la lutte contre les financements participatifs frauduleux, les ordres émis à l’encontre de Zoptax et Unocall ont en été des résultats probants.

à lire aussi :  Rapport : Les STO (security Tokens) explosent !

A titre d’information, l’opération Cryptosweep a déjà traité plus de 200 enquêtes relatives aux ICO, avec le concours des organismes de réglementation des valeurs mobilières des États et des provinces des États-Unis et du Canada.

Que pensez-vous de ces nouveaux cas de fraudes liées aux crypto-monnaies dévoilés par les autorités ? Faites-nous part de votre avis dans la section commentaire ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X