Les bourses japonaises pourraient supprimer les crypto-monnaies axées sur la confidentialité

Les bourses japonaises pourraient supprimer les crypto-monnaies axées sur la confidentialité

Actualités
2 mai 2018 par Antoine

La Financial Services Authority (FSA) japonaise exerce une certaine pression sur les échanges de crypto-monnaies basés dans le pays afin de retirer les altcoins axés sur la protection de la vie privée comme le Monero, le Zcash et le Dash, selon un rapport de Forbes du 30 Avril dernier.

Décourager l’utilisation des crypto-monnaies difficiles à suivre

Un membre du groupe de travail chargé de réguler l’industrie des crypto-monnaies au Japon a soulevé l’idée de mesures préventives concernant les altcoins connus pour leur focalisation sur la vie privée et l’anonymat de l’utilisateur.

« Il est important de savoir si un site d’échange de crypto-monnaies enregistré, devrait être autorisé à utiliser ces devises, » a souligné un membre du groupe de travail des « experts » de l’industrie et du régulateur du pays.

En outre, il est difficile, voire impossible, d’identifier les destinataires des crypto-monnaies anonymes par les registres publics, ce qui attire les malfaiteurs qui blanchissent l’argent.

Depuis que des nouvelles selon lesquelles la Corée du Nord exploiterait le Monero afin de collecter des fonds, ce genre de crypto-monnaie est particulièrement méprisé par la FSA. Les rapports à ce sujet sont venus plus tôt cette année.

Aussi, bien que le Monero, le Zcash et le Dash puissent être échangés librement au sein des frontières japonaises, il est probable que les transactions de ces crypto-monnaies soient interdites à l’avenir.

Aller dans le sens de la FSA

En mars dernier, Coincheck, a approuvé le respect des normes établies en arrêtant la prise en charge de trois crypto-monnaies, et ce, pour être dans les bonnes grâces des régulateurs ; suite au piratage dont la bourse a été victime le 26 janvier. Toutefois, ni Coincheck ni Monex, une entreprise de courtage japonaise, n’a confirmé la raison de l’abandon de ces trois crypto-monnaies.

à lire aussi :  Qu’est-ce que la crypto-monnaie Ardor ?

Que pensez-vous de l’éventuelle décision de la FSA japonaise à interdire le trading des altcoins axés sur la protection de la vie privée ? Réagissez dans la section des commentaires ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, avmoyenne 5,00 sur 5)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X