Un législateur de l’Arizona veut légaliser les « crypto nœud »


De nombreux gouvernements ont exprimé leurs préoccupations au sujet de l’utilisation de la technologie blockchain et des crypto-monnaies en appliquant des réglementations strictes. Cela leur permet de contrôler le système. Mais comment protéger le système contre la réglementation ?

Un législateur de l’Arizona veut soutenir le développement de la technologie Blockchain contre d’éventuelles interdictions réglementaires. Il a présenté un avant-projet de loi le 6 février 2018 à la Chambre des représentants de l’Arizona, faisant valoir que

« une ville ne peut pas interdire ou autrement empêcher un individu d’exécuter un nœud Blockchain dans une résidence. »

Toutefois, il n’ a pas encore été précisé si la loi sera adoptée uniquement pour les mineurs de crypto-monnaie ou tous les nœuds liés à la technologie Blockchain. Les nœuds représentent un point de redistribution d’un réseau qui conserve en toute sécurité une copie de toutes les transactions gérées sur un bloc. Ces informations peuvent ensuite être transférées à l’intérieur du bloc vers un autre nœud via le principe du peer-to-peer.

Jeff Weninger

Dans le projet de loi, le législateur a également mentionné que

« pour les besoins de cette section, « faire fonctionner un nœud sur la technologie Blockchain » signifie fournir une puissance de calcul pour valider ou chiffrer les transactions du réseau Blockchain « .

L’auteur de cette proposition est Jeff Weninger, un représentant de l’État de l’Arizona. C’est lui qui a présenté en 2017 le projet de loi sur la possibilité de légaliser les contrats intelligents et la signature Blockchain. Ce fut un énorme succès, signé le 29 mars 2017 par le gouverneur Doug Ducey.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, avmoyenne 5,00 sur 5)
Loading...
à lire aussi :  Mariah Carey célèbre Noël avec la crypto-monnaie Monero
[Campagne de correction] Lorsque vous trouvez une erreur d'orthographe, de grammaire, faute de frappe, etc merci de : 1. sélectionner le texte. 2. appuyer sur "CTRL + Entrée".
Une fenêtre de dialogue vous invite alors à proposer une correction.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X
X