Jeremy Allaire plaide la cause de la technologie Blockchain devant le congrès

Jeremy Allaire plaide la cause de la technologie Blockchain devant le congrès

Actualités
1 août 2019 par Antoine

Jeremy Allaire, le co-fondateur et PDG de Circle  a pris la parole devant le Comité sénatorial de la banque, du logement et des affaires urbaines à l’occasion d’une audience dénommée « Examen des cadres de réglementation des monnaies numériques et de la Blockchain ».

Convaincre les institutions politiques à réglementer la crypto et la Blockchain

L’intervention de Jeremy Allaire lors de l’audience publique intitulée « Examen des cadres de réglementation des monnaies numériques et de la Blockchain », a pour objet les bases fondamentales de la crypto-monnaie.

En abordant la question de la confidentialité, la sécurité des données, les approches nationales et internationales de la réglementation… le PDG de Circle a tenté de convaincre les institutions politiques d’ériger des cadres normatifs adaptés au secteur des monnaies numériques.

« Le Congrès devrait adopter des politiques nationales qui définissent et établissent les actifs numériques comme une nouvelle catégorie d’actifs et élaborer des règles et des exemptions appropriées pour les actifs numériques » déclare-t-il.

Les États-Unis accusent un retard selon Allaire

Le témoignage d’Allaire a été motivé par une urgence. En effet, le patron de Circle considère les États-Unis comme des retardataires en matière développement Blockchain. Une situation inhérente à la mauvaise politique de réglementation.

« Sans un cadre politique national solide, pragmatique et agile pour les actifs numériques, je crains que les États-Unis ne soient pas le leader mondial de cette nouvelle technologie essentielle, qu’ils continuent de prendre du retard et qu’ils ne tirent pas pleinement parti des avantages de la transformation économique qu’apporteraient ces actifs », avait-il indiqué avant son intervention.

La Blockchain donnerait un nouveau souffle pour l’économie. Par conséquent, les consommateurs et les investisseurs devraient être les principaux bénéficiaires de cette retombée, ce qui légitime l’importance de la protection juridique des acteurs.

à lire aussi :  Quorum de JP Morgan trace les lingots d’or avec Ethereum !

Pensez-vous que cette initiative de Jeremy Allaire va faire changer d’avis les membres des congrès au sujet des crypto-monnaies ? Faites-nous part de votre opinion dans la section commentaire ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X