Un investisseur très connu, Rober Herjavec : « la crypto-monnaie c’est le futur »


L’investisseur Robert Herjavec de Shark Tank est un grand partisan de la crypto-monnaie, prédisant qu’elle finira par remplacer l’argent.

L’émission de téléralité Shark Tank consiste à inviter sur un plateau des entrepreneurs afin qu’ils présentent leurs idées à un groupe d’investisseurs appelés Sharks (« Requins » en français). (wikipedia)

Les participants de Shark Tank sont assez audacieux et savent vraiment chercher et prendre ce qu’ils veulent. L’investisseur et expert en cybersécurité Robert Herjavec n’hésite pas non plus à dire ce qu’il pense de la crypto-monnaie : « c’est l’avenir ». Il a récemment dit à MONEY que nous verrons la crypto-monnaie chasser le concept de monnaie FIAT (euro, dollars, etc).

à droite : Robert Herjavec

Il voit grand pour Blockchain

L’une des raisons pour lesquelles Herjavec est optimiste quant à l’avenir de la crypto-monnaie est qu’il croit fermement à la technologie Blockchain. Il affirme que cette nouvelle technologie révolutionnera la façon dont les entreprises vérifient leurs transactions. Ce point de vue est partagé par son compatriote de Shark Tank, Mark Cuban. (milliardaire et homme d’affaires, à gauche sur l’image)

Herjavec ajoute ensuite :

Cela aura des avantages énormes pour l’humanité, dans toutes sortes de transactions.

Quant aux monnaies virtuelles, dit-il :

Pour moi, c’est la vague du futur. Dans 25 ans, il y aura une certaine forme de crypto-monnaie et nous paierons par moyen électronique, et le concept du paiement en espèce disparaîtra un jour.

La crypto est encore un milieu sauvage

Bien que ses commentaires ci-dessus suggèrent que Robert Herjavec a acheté son billet pour le train de la crypto-monnaie et qu’il est en train de choisir un bon siège en première classe, il n’est pas encore entièrement à bord. Il pense que les devises virtuelles sont encore beaucoup trop volatiles. Il note :

Quand j’achète une maison je peux y vivre. Il y a une valeur fondamentale. Le défi avec la crypto-monnaie, c’est qu’elle pourrait théoriquement valoir zéro. Les places de marché qui les vendent maintenant peuvent être piratées. Nous avons récemment été témoins de la plus grande brèche de sécurité jamais vue, soit 500 millions de dollars en 24 heures. Si vous aviez acheté avec ce site, vous n’avez perdu 20 ou 40 %, mais vous êtes passé à zéro.

La brèche de sécurité dans le site d’échange dont il parle est bien sûr le récent piratage de Coincheck. (On corrigera en rappelant que la plateforme Coincheck a remboursé ses utilisateurs à hauteur de 80% environ.) Il est compréhensible qu’un homme d’affaires se méfie de n’importe quel type de monnaie dont la valeur fluctue énormément d’un jour à l’autre. Néanmoins, les hauts et les bas des crypto-monnaies est ce qui les rendent si excitantes pour beaucoup de gens, cette volatilité est presque une fonctionnalités peut-on même lire ailleurs.

à lire aussi :  John McAfee à Jamie Dimon : "Votre complot pour mettre fin aux crypto-monnaies a échoué"

Quant à imaginer que la crypto-monnaie remplacera la monnaie traditionnelle d’ici 25 ans, c’est probablement un peu exagéré. Il est fort probable que les monnaies virtuelles deviendront aussi courantes que les cartes de crédit le sont maintenant, mais il est probable que pièces et billets resteront en circulation pendant un certain temps.

Pensez-vous que les crypto-monnaies iront remplacer ou co-exister avec l’argent liquide ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, avmoyenne 5,00 sur 5)
Loading...

Source  : bitcoinist, newsbtc


Continuez la discussion :
Likez notre page Facebook, et inscrivez-vous au groupe Facebook. Suivez notre compte Twitter.
[Campagne de correction et d'amélioration] Lorsque vous trouvez une erreur d'orthographe, de grammaire, faute de frappe, ou une information à corriger/préciser merci de : 1. sélectionner le texte. 2. appuyer sur "CTRL + Entrée".
Une fenêtre de dialogue vous invite alors à proposer une correction.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X
X