Floride, USA : Un collecteur d’impôts accepte le Bitcoin


Afin démocratiser la crypto-monnaie dans une série de services, un collecteur d’impôts du comté de la Floride s’est associé à BitPay, un processeur de paiement en Bitcoin.

Un collecteur de taxes en Floride autorise le Bitcoin

Lundi dernier, Joel Greenberg, un collecteur d’impôts du comté de Seminole, a fait une déclaration dans laquelle il informe qu’à partir de cet été, son bureau allait commencer à entériner l’utilisation du Bitcoin, et ce, par le biais du processeur de paiement BitPay, ce qui fait d’elle la première agence gouvernementale américaine à le réaliser.

L’utilisation d’un processeur tiers est obligatoire dans le paiement des taxes avec une carte débit ou de crédit, ce qui engendre souvent des frais élevés. En outre, Joel Greenberg, est convaincu que l’utilisation de la Blockchain permettra au percepteur de diminuer le montant des frais alloués, tout en améliorant la précision, l’efficacité et la transparence des paiements pour les contribuables du comté de Seminole.

Afin de stabiliser le montant des frais, de favoriser la réduction des risques de fraude, d’usurpation d’identité, et d’assurer une transparence ainsi qu’une exactitude de paiements, le bureau s’est appliqué à approuver les crypto-monnaies. Il a aussi ajouté qu’en les acceptant, il ne voyait aucune « volatilité des prix ou risque pour le comté ».

Greenberg a déclaré :

Nous vivons dans un monde où la technologie a rendu l’accès aux services sur demande, avec une livraison le jour même et un service client hautement efficace. Nous devrions nous attendre à la même chose de notre gouvernement. L’objectif de mon mandat est de rendre notre expérience client plus rapide, plus intelligente et plus efficace.

Le premier partenariat gouvernemental du BitPay est marqué par la collaboration avec le collecteur d’impôts du comté de Seminole. Étant le responsable de la conformité issue de cette décision, Jérémy Beaudry a témoigné que le lancement de la société s’est concrétisé car, « nous avons reconnu le potentiel de la Blockchain à révolutionner l’industrie financière, en rendant les paiements plus rapides, plus sûrs et moins chers à l’échelle mondiale. »

Il a aussi ajouté qu’ « avec le bureau du collecteur d’impôts du comté de Seminole, nous avons engagé notre première agence gouvernementale à accepter le Bitcoin et le Bitcoin Cash en le rendant facile et transparent pour eux. »

Payer les dettes fiscales en crypto-monnaies

Quoi qu’il en soit, il se trouve qu’en plus du bureau de Greenberg, d’autres entités du gouvernement local ont aussi eu l’idée d’adopter les crypto-monnaies pour le paiement des taxes.

à lire aussi :  Japon : 12 individus arrêtés pour fraude liée au Bitcoin... mais à cause de faux billets

Pour cette année, les législateurs de l’Arizona et de la Géorgie veulent avancer une proposition de projets de loi. Cette dernière va permettre aux citoyens de payer leurs dettes fiscales en Bitcoin et en altcoins,  bien qu’aucun de ces deux projets ne soit encore passé par leurs législateurs respectifs.

Le paiement des impôts et des dettes fiscales en crypto-monnaies serait-il une bonne initiative d’après vous ? Dites-nous dans la section des commentaires ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, avmoyenne 5,00 sur 5)
Loading...
Continuez la discussion :
Likez notre page Facebook, et inscrivez-vous au groupe Facebook. Suivez notre compte Twitter.
[Campagne de correction et d'amélioration] Lorsque vous trouvez une erreur d'orthographe, de grammaire, faute de frappe, ou une information à corriger/préciser merci de : 1. sélectionner le texte. 2. appuyer sur "CTRL + Entrée".
Une fenêtre de dialogue vous invite alors à proposer une correction.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X
X