La Corée du Sud va-t-elle poursuivre son grand projet Blockchain ?

La Corée du Sud va-t-elle poursuivre son grand projet Blockchain ?

Actualités
2 juin 2020 par Antoine

Pendant que son voisin chinois ne ménage pas ses efforts pour déployer la technologie Blockchain, la Corée du Sud serait également en train de bâtir sa propre stratégie. Un plan d’envergure qui n’attend plus que le feu vert du ministère des Sciences et des TIC du pays pour être mis en oeuvre.

Un investissement hors norme

Le ministère coréen des Sciences et des TIC est à un moment crucial du développement de son projet Blockchain. Lancé au mois de novembre l’année dernière, l’équipe dirigeante envisage l’éventualité d’une interruption des travaux, une fois la fin du mois passée, ou bien de mener à bout ce grand projet.

La décision s’avère difficile puisque les fonds engagés dans le projet ont atteint 480 milliards de wons, soit d’environ 388 millions de dollars. Il s’agit d’un développement axé dans la Blockchain et censé être accompli après une période de 5 ans.

La gestion de ces fonds se fera au profit des entreprises et des projets ayant prouvé leur conformité selon le Yeta, un système mis en place par le ministère chargé de la tutelle du projet. L’objectif du Yeta serait d’évaluer la pertinence de chaque programme avancé selon un point de vue économique et politique.

Vers une économie de données

En lançant ce projet, le ministère des Sciences et des TIC ainsi que l’Institut de promotion des technologies de l’information et de la communication (IITP) du pays visent très haut en mettant les bases pour une économie des données. Mais cette optique n’a pas pu être concrétisée sans l’efficience de la technologie Blockchain.

à lire aussi :  La Banque Centrale américaine émet des propos favorables sur le Libra

Les experts et les leaders de l’industrie en Corée du Sud affirment à l’unanimité que le moment est propice pour lancer des investissements dans la technologie Blockchain.

Park Yong-beom, un professeur au Département des logiciels de l’Université de Dankook, soutient à ce sujet qu’un faux départ en matière de technologie sera payant pour le pays. Toutefois, ce léger retard pourrait encore se rattraper, sachant que le marché de la Blockchain n’a pas encore atteint sa phase de maturité.

Pensez-vous que la Corée du Sud arriverait à rattraper l’avance qu’a déjà prise la Chine en termes de développement de la Blockchain ? Partagez votre opinion dans la section commentaire ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X