Contourner la censure – de Patreon – avec le Bitcoin

Contourner la censure – de Patreon – avec le Bitcoin

Actualités
31 décembre 2018 par Antoine

Travaillant avec Dave Rubin et Sam Harris, Jordan Peterson, le psychologue canadien controversé par la gauche et leader d’opinion, a exprimé sa volonté de lancer un moyen de contourner la censure opérée par la plateforme de financement participatif Patreon. Une alternative à cette répression se trouverait dans le Bitcoin, selon un utilisateur de twitter.

Construction d’une nouvelle alternative

D’après une publication dans The Federalist, Patreon utilise des conditions de service identiques à celles de Twitter qui sont appliquées de manière sélective afin de faire taire les avis conservateurs.

Suite à une série de fermetures de plusieurs comptes pour des raisons politiques injustifiées, les trois intellectuels ont décidé d’abandonner Patreon, en signe de protestation, pour former une nouvelle plateforme légitime.

Jordan Peterson a affirmé qu’il a travaillé sur un système pendant des mois afin de permettre aux auteurs qui s’engagent publiquement sur des questions intellectuelles d’interagir efficacement et sans tabou avec leurs lecteurs, téléspectateurs et auditeurs.

Pourquoi pas Bitcoin ?

Un utilisateur de Twitter a laissé entendre qu’il existe déjà un réseau de paiement entièrement résistant à la censure que sont les crypto-monnaies et où le Bitcoin se situe en tête du peloton. N’ayant aucune autorité centrale unique contrôlant le réseau, Bitcoin outrepasse la censure, quelles que soient les opinions politiques prononcées.

à lire aussi :  Analyse de marché du 1er Juillet 2019 par 4C Trading

Quoique du côté pratique, un autre analyste a avancé que les crypto-monnaies ne remplissent pas totalement cette fonction salvatrice. En effet, la plupart des gens n’hébergeront pas leur propre portefeuille et ne peuvent acheter du Bitcoin qu’avec du numéraire. La censure pourrait alors être exécutée par la société hébergeant le portefeuille ou encore par la crypto-bourse vendant du Bitcoin.

Rappelons que Bitcoin a déjà été sollicité comme une solution alternative de financement, comme ce fût le cas en 2011, lorsque Julian Assange avait fait appel aux dons en Bitcoin après avoir été censuré par les systèmes de paiement traditionnels.

Peterson accepte des dons en Bitcoin depuis son site officiel. Il semble toutefois préoccupé par le fait que sa nouvelle plateforme pourrait une nouvelle fois faire l’objet d’une censure dirigée par l’autre côté de l’échiquier politique.

Pourtant, les créateurs de contenu tels que Peterson devraient soutenir le Bitcoin en aidant à financer ou à développer de meilleures rampes d’accès propices à une adoption massive de la crypto-monnaie.

S’abonner au Twitter de Jordan Peterson

Que pensez-vous de la tentative de lancement de nouvelle plateforme Patreon-like de Jordan Peterson ? Faites-le nous savoir en commentaires !

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, avmoyenne 5,00 sur 5)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X